Modern technology gives us many things.

Pétrole et gaz : Macky appelle à une grande concertation nationale

Le chef de l’Etat a présidé, hier, l’ouverture de l’Assemblée générale de l’Association des autorités anti-corruption d’Afrique (AAACA). Une occasion pour le Président Macky Sall d’évoquer la sensible question du pétrole et du gaz. Mais, c’est pour annoncer une concertation nationale avec l’opposition, la société civile et les forces vives sur les modes de répartition des revenus des ressources naturelles du Sénégal.

“Le Sénégal a adhéré à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), exemple remarquable de l’efficacité de la coopération dans la gestion efficiente et convenable des ressources naturelles. Dans le même sillage, j’ai mis en place le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (le COS-Pétrogaz) qui traduit mon ambition de gérer les ressources pétrolière et gazière de façon inclusive et durable dans l’intérêt des populations”, a dit le Président Macky Sall avant d’ajouter : “A ce titre, je vais convoquer au courant de ce mois de mai une grande concertation nationale et j’espère que tout le monde répondra à cet appel parce qu’il s’agira de parler de l’avenir de nos ressources pétrolière et gazière et nous allons voter une loi avant même le début de l’exploitation”.

A l’en croire, cette loi définira les modes de répartition des revenus tirés du pétrole et du gaz. “Et cette réflexion impliquera la Société civile, l’opposition, la majorité, les forces vives qui auront des idées par rapport à comment nous devrons gérer ces ressources dans l’intérêt exclusif des populations sénégalaises”, a dit le Président Sall qui estime que cette décision conforte la, pertinence de la réforme constitutionnelle de 2016. “Cette réforme garantit au citoyen des droits nouveaux socio-économiques et environnementaux”, a-t-il rappelé avant de poursuivre “Je me réjouis donc de constater que l’OFNAC a su développer un modèle de coopération dynamique avec certaines institutions sœurs dans le cadre de la lutte contre la criminalité économique et financière”.

Les commentaires sont fermés.