Modern technology gives us many things.

Macky demande aux syndicalistes d’être réalistes

Les secrétaires généraux des différents syndicats ont présenté leurs cahiers de doléances au président de la République qui les a accueillis au Palais de la République.

Après avoir écouté les uns et les autres, le Président Macky Sall a rassuré les syndicats avant de les inviter à s’impliquer d’avantage pour une paix durable: « j’en appelle au sens élevé de responsabilité des leaders syndicaux; pour construire, ensemble une paix sociale durable, propice à la productivité au travail et à la compétitivité », a expliqué le président Sall.

Ce dernier de préciser que « si on ne fait pas de croissance, on ne peut pas satisfaire les revendications et il que cela soit clair.Il faut de la productivité et que notre économie soit compétitive ensuite on partagera les fruits de la croissance ».

Poursuivant, il indiquera qu' »on ne peut pas dire « donnez, donnez » et en retour,  il n’y a pas de compensation, ce n’est pas durable. Il faut donc, que nous continuons à travailler pour que cette paix sociale soit durable et qu’elle soit propice à la productivité du travail ».

Au demeurant, le président de la République s’est réjouit du traitement adéquat des cahiers de doléances de 2017 avant d’ajouter :  » j’ai écouté et entendu vos doléances visant à améliorer les conditions de vie des travailleurs et je reste persuadé que, sauf cette voie de l’amélioration des conditions sociales des travailleurs, il y a encore des choses à faire. Soyez donc rassurés que votre combat pour l’épanouissement de l’homme par son travail est aussi mon combat », a-t-il soutenu.

Macky Sall a, cependant demandé aux travailleurs affiliés à ces syndicats d’être réalistes dans leurs revendications: « il faut juste chercher à concilier vos revendications avec les  moyens budgétaires disponibles au regard des impératifs de développement de notre nation », leur a-t-il dit.

Les commentaires sont fermés.