Modern technology gives us many things.

Macky poursuit la razzia : à qui le tour ?

Sans tambour ni trompette, le chef de l’Etat continue de faire une razzia au sein de l’opposition. Hier, c’était Sada Ndiaye du Parti démocratique sénégalais, aujourd’hui c’est Bamba Mdiaye du Grand parti qui vient d’annoncer qu’il va accompagner le Président Macky Sall pour sa réélection en 2019. Ainsi donc, pendant que le président du Rewmi, Idrissa Seck, le traite de peureux, Abdoul Mbaye de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail de méchant et bipolaire, les libéraux d’incompétent, le président de la République poursuit son projet de réduire l’opposition à sa plus simple expression.

En effet, il sont combien de leaders de l’opposition à l’avoir rejoint depuis cette fameuse déclaration de Kaffrine ? Et ce sont les plus virulents contre lui qui finissent toujours par passer de l’autre côté. L’on se demande d’ailleurs comment le Président Macky Sall  parvient à enrôler tout ce beau monde. Les justifications que les transhumants servent à l’opinion sont toujours les mêmes. Ils ont répondu à l’appel de la patrie. Finalement, on ne sait même plus pourquoi ils se battaient dans l’opposition vu que rien n’a changé par rapport à ce qu’il dénonçaient.

Cependant, même si la plupart de ceux qui transhument n’ont pas un poids électoral énorme et voient leur cote de popularité fondre comme beurre au soleil, certaines défections peuvent porter un sacré coup au moral des opposants. En effet, l’ex-chargé des élections du PDS comme l’ancien ministre des Affaires religieuses sous Wade sont surtout des hommes des médias. Mais qui aurait pu deviner qu’ils iraient rejoindre le Président Macky Sall, une de leurs cibles favorites ? La question reste de savoir qui va être le suivant sur cette longue liste de transhumants…

Les commentaires sont fermés.