Modern technology gives us many things.

Front contre Macky : Idy se taille un costume de chef de l’opposition

Le président du Rewmi a appelé ses pairs à constituer un large front contre le Président Macky Sall. Mais, s’il ne se résout pas à rejoindre celui déjà créé par l’opposition à la veille du 19 avril, il est fort à craindre de voir un autre bloc de l’opposition en gestation. Ou alors, qu’il ne compte pas sur le leader de Pastef pour le suivre.

“Nous, nous considérons, en tout cas au niveau de Pastef, qu’il y a un large front qui existe déjà et que ce front regroupe l’ensemble de l’opposition exception faite du Rewmi de M. Idrissa Seck et du Grand parti de Malick Gackou”, a dit Ousmane Sonko qui ajoute : “Je me suis longuement entretenu avec les deux leaders qui avaient opté dans un premier temps, de ne pas rejoindre le front. Ce que nous avons respecté. Si aujourd’hui ils se rendent compte que la situation l’exige, nous, nous nous en sommes rendus compte depuis 3 ou 4 mois et je crois qu’il faut rejoindre ce front et il ne faut pas que l’on soit dans des histoires de paternité, que c’est tel qui a fait tel appel ou créé telle affaire”.

Toutefois, au regard de sa cote de popularité qui a connu une grande hausse dernièrement, Idrissa Seck est en train de se tailler un costume de chef de l’opposition en l’absence de Karim Wade et de Khalifa Sall. Et, un front de l’opposition regroupé autour de sa personne finirait par lui donner une certaine légitimité. Mais, pour Sonko, ce n’est pas ça l’essentiel. “Le seul enjeu c’est le Sénégal, donc tout le monde n’a qu’à se regrouper dans ce qui existe déjà au lieu de recréer la roue”, a-t-il martelé. Reste à savoir si Idy va accepter de rentrer dans le rang.

Les commentaires sont fermés.