Modern technology gives us many things.

Parrainage : Mimi Touré déjà au charbon

La chargée du pôle “mobilisation et parrainage” en direction de la Présidentielle de 2019 ne chôme pas. Aminata Touré a déjà commencé son plaidoyer en faveur du projet de loi. A l’en croire, l’idée du parrainage, c’est de pouvoir organiser la démocratie pour faire en sorte qu’elle ne devienne pas un exercice anarchique.

“Le projet de loi sur le parrainage s’inscrit dans une logique générale. Il sera difficile de citer un pays actuellement où il n’y a pas de « pré-qualification ». Il faut à un moment donné que la candidature à la fonction présidentielle soit des candidatures sérieuses avec un système de tamis”, a dit Mimi Touré dans l’émission Objection. Pour elle, il faut un minimum de légitimité ou de pré-légitimité aux candidats. C’est important pour qu’on continue à prendre la démocratie au sérieux.

Toutefois, elle ne conçoit pas le parrainage sans discussions avec les acteurs concernés notamment l’opposition. “Il y a un mécanisme de concertation au niveau du ministère de l’Intérieur depuis plusieurs semaines. Il y a une partie de l’opposition qui y a participé, l’autre a choisi de ne pas le faire. Et, ensuite il faut avancer”, a-t-elle tranché avant de prendre la défense du chef de l’Etat. “Le Président Macky Sall a toujours fait preuve d’une ouverture en termes de concertation, c’est pourquoi un cadre de concertation notamment le cadre de dialogue politique a été mis en place. Et, si ce cadre était fonctionnel, on aurait eu une discussion plus fructueuse”, estime-t-elle.

Elle constate pour le regretter qu’il y a une partie de l’opposition radicale qui, quoi que vous fassiez, quoi que le Président dise, décide de ne pas lui parler. Elle reconnaît tout de même que c’est son droit mais elle invite ses leaders à respecter les dispositions de la loi et des règlements car le pays n’appartient pas seulement aux politiciens.

1 commentaire
  1. Mayday dit

    Elle doit avoir remis en scelle ses anciens débatteurs (laminés sur tous les plateaux de TV ) devenus des Cd rayés ( avec leurs: PSE, PUDC, PUMA, NICE,ADIDAS, CMC , et Bourses. Des (réalisations) qui ont laissés les sénégalais de marbre ,insatisfaits. Raison pour laquelle le Macky a jugé plus prudent d’éliminer ses potentiels adversaires avant match et vant cà le wakhwakhet sur la durée du mandat. il s’est rendu compte après 5 ans il n’avait que la CREI comme réalisation .
    On se demande pour cette dame, en disgrâce, accepte de revenir pour faire le ‘sale boulot’ du Macky?
    Est-ce la convoitise du poste de Aminata Tall ?

Les commentaires sont fermés.