Modern technology gives us many things.

Les Wade accusés de…complot contre l’Etat

Les dernières révélations explosives sur les Wade nous viennent du coordonnateur de Mankoo Wattu Sénégal (MWS).

En tournée à Sédhiou dans le Sud du Sénégal, Ousmane Faye ledit coordonnateur de Manko Wattu Sénégal (MWS), accuse les Wade (Abdoulaye, le père et son fils Karim)  de vouloir, en complicité avec des hommes d’affaires du Qatar, financer une multitude de candidatures pour saboter la Présidentielle de 2019. A l’en croire, c’est la raison pour laquelle ils refusent catégoriquement le système du parrainage qui risque de fausser tous leurs plans.

Pour arriver à leurs fins, dit M. Faye dans un communiqué reçu à Xibaaru, “ils comptent utiliser l’Initiative pour des élections démocratiques (IED) devenu Le Front Démocratique et Social pour défier l’Etat, en provoquant les forces de sécurité afin de semer le trouble dans le pays, quitte à ce qu’il ait mort d’homme, pour ensuite imputer la responsabilité au pouvoir. Ils veulent exactement emprunter le même  schéma qu’Abdoulaye Wade avait tracé aux élections législatives de 1993 qui avait abouti à l’assassinat de Me Babacar Sèye.

Selon le leader de MWS, Abdoulaye Wade, sachant que son fils qu’il veut installer à tout prix à la tête de l’Etat sénégalais, a perdu toute chance d’être même candidat, s’est entendu avec ces hommes d’affaires Qatariens pour saboter le scrutin sénégalais en vue de perpétrer des troubles. Cette situation pourrait aider Karim Wade à revenir négocier pour se sortir du gouffre dans lequel il se trouve en raison de sa condamnation.

“Aucun intérêt particulier ne doit pousser quelqu’un à se jouer du pays qui nous appartient à nous tous”, a-t-il dit appelant les Sénégalais patriotes, épris de justice, à faire barrage à cette tentative qui pourrait faire basculer le Sénégal dans des heures sombres. C’est pourquoi le président de Mankoo provisoire du collectif “Oui au parrainage” demande à l’Etat de prendre toutes ses responsabilités contre de tels agissements. Car, personne n’acceptera que le pays soit sacrifié pour les intérêts particuliers d’une personne.

2 commentaires
  1. Mayday dit

    Voila un genre d’individu qui joue avec le feu , oubliant que Niit kéna douko réyal nonam
    il risque sa vie pour louko diaroul .
    On ne se moque pas d’un peuple mécontent , lou mbeur mi wakh; soubhanah souki sérére bou khol bi tanga

  2. LAye dit

    Lanti chambre du ridicule est ce ce ousmane faye!
    Il soul ou fou ou il nous prend pour en ça fait rien!!!
    Je vous plainds vous xibbaaru qui osez publie les délires de ce type la

Les commentaires sont fermés.