Modern technology gives us many things.

Parrainage : Gakou appelle à la résistance populaire

Passera, passera pas, l’opposition est déterminée à faire en sorte que le projet de loi sur le parrainage n’atterrisse jamais sur la table du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Et, le cas échéant, à user de tous les moyen pour empêcher que la majorité d’autoriser un énième tripatouillage de notre constitution. Ce qui est sûr, c’est que Malick Gakou et le Grand parti sont prêts à faire face et appellent les forces vives à la mobilisation le jour du vote.

“Le système de parrainage que veut instituer le régime du Président Macky Sall au moyen d’un forcing exige de nous tous un sursaut patriotique”, indique-t-on dans un communiqué reçu à Xibaaru avant d’ajouter : “De la même manière que nous nous étions historiquement mobilisés le 23 juin 2011, nous avons à nouveau l’obligation de nous dresser comme un seul homme pour empêcher le vote de ce projet de loi scélérat par l’actuelle majorité mécanique”, dit-on dans le même texte.

“Face à cette perspective qui ne sera hélas qu’une simple formalité, vu la propension des députés de la majorité à voter systématiquement tout projet de loi qui leur est soumis, nous n’avons d’autre choix que de sonner la résistance pour leur faire barrage”, martèlent Gakou et Cie. Aussi, le Secrétariat Exécutif National invite-t-il les militants du Grand Parti, ceux des autres formations politiques, la société civile, les organisations socio professionnelles et tous les Sénégalais attachés à la défense et à la sauvegarde de notre modèle démocratique à participer activement à la mobilisation populaire et citoyenne prévue devant l’Assemblée Nationale le jour de l’examen de ce projet de loi attentatoire à la démocratie, aux libertés publiques et aux dispositions prévues par la Constitution en matière de candidature.

“Que notre résistance soit à la hauteur de notre volonté commune de sauvegarder la démocratie et les libertés dans notre pays. L’opposition à ce projet de loi est l’affaire de tous et c’est ensemble que nous devons lui faire échec. Sans quoi, Chers Compatriotes, nous en porterions la responsabilité historique envers les générations futures. Car, ce projet de loi est dangereux en ce qu’il contient les germes de la division et constitue une grosse menace pour la stabilité du pays. Il entrave aussi la souveraineté populaire en ce qu’il permet au régime du Président Macky Sall d’organiser une inflation de candidatures en perspective de la prochaine présidentielle. Empêchant, ainsi, au peuple sénégalais, qui est seul souverain, de choisir librement et sur la base d’une offre plurielle, celui ou celle qui devra présider à sa destinée.

Le Secrétariat Exécutif National du GP appelle “les Forces vives de la Nation à se mobiliser et à faire bloc pour empêcher ce tripatouillage constitutionnel qui expose notre pays à des lendemains incertains”.

Les commentaires sont fermés.