Modern technology gives us many things.

Candidature de Karim : le PDS a-t-il vraiment d’autre choix ?

Le Parti démocratique sénégalais n’en démord pas, son candidat à la Présidentielle est et reste l’ancien ministre d’Etat Karim Wade. Absent du pays depuis sa grâce en 2016, son retour ne cesse d’être annoncé sans qu’on ne voit l’ombre de Wade-fils. Qu’à cela ne tienne ! Il reste l’option AZ des libéraux à leurs risques et périls.

Cependant, on peut se demander si vraiment ils ont le choix. L’ancien Président Abdoulaye Wade tient toujours les rênes du parti et il compte bien le léguer à son fils. C’est lui qui prend toujours les décisions les plus importantes. Le coordonnateur national adjoint n’est là que pour faire respecter ses directives. Ceux qui ne sont pas d’accord sont libres de prendre la porte. Modou Diagne Fada, Farba Senghor, Pape Samba Mboup… ne diront pas le contraire. Le hic, c’est que Karim Wade n’est toujours pas là même s’il assure qu’il sera bientôt de retour.

Du coup, Oumar Sarr et Cie ont-ils vraiment les coudées franches pour chercher au moins un plan B ? Ne sont-ils pas sous la coupe réglée du pape du Sopi qui leur impose son fils malgré leurs déclarations dans les médias ? “Karim est le candidat de notre parti désigné par le congrès. Il défendra nos couleurs et j’ajoute qu’il remplit toutes les Conditions prévues par la Constitution”, a dit Me Amadou Sall. Si Wade-fils jouit toujours de ses droits civiques, il reste la question de sa nationalité qui fâche. Jusqu’à présent, ce point n’a pas été éclairci. Et ce n’est pas en restant au Qatar qu’il va tirer cela au clair. Cependant, à part Karim, qui d’autre a le profil pour porter la candidature du PDS ?

Les commentaires sont fermés.