Modern technology gives us many things.

Changement de l’hymne national : Idy traité de mégalomane

Dans l’entretien qu’il a accordé au groupe Groupe futurs médias, le leader de Rewmi a fait part de son projet de modification de l’appellation de notre pays s’il est élu Président. De République du Sénégal, Idrissa Seck compte en faire une République sénégalaise. Il a également prévu de changer l’hymne national et même l’hymne de l’Afrique car estime-t-il l’ancien Président Wade est allé loin en s’improvisant compositeur et musicien à la fois.

“Je vais commencer par proposer de changer l’Hymne national. Je veux un hymne à nous, qui nous fasse vibrer, qui sorte de nos tripes et qui évoque ce que nous sommes, d’où nous venons. Pas quelque chose qu’on a été importer comme l’actuel. Un hymne où on entendra des sonorités Wolof, Al Pulaar, Sèrère, Mandingue…”, a-t-il dit avant d’ajouter : “Je veux que les chaînes aussi bien mentales que physiques soient brisées. Que nous soyons libres, indépendants”.

Suffisant pour que certains fassent de lui un mégalomane et un futur dictateur. A les en croire, seul les autocrates procèdent de la sorte.

Pour d’autres, comme il a eu à le dire pour le Palais que le Président Macky Sall veut construire à Diamniadio, les priorités sont ailleurs. Ainsi donc, la question est, que propose-t-il concrètement pour changer les conditions de vie des Sénégalais ?

Et on doute fort que le changement de l’hymne national ait un réel impact sur le quotidien des populations. Après avoir presque fait le tour du Sénégal, on espère qu’il va proposer un programme qui va changer la vie des Sénégalais. En attendant, on se contentera des critiques et des attaques en règle contre le Président Macky Sall et son régime.

Les commentaires sont fermés.