Modern technology gives us many things.

Macky Sall “courtise” Fada

Alors que les observateurs de la scène politique continuent spéculer sur les relations entre le Président Macky Sall avec une éventuelle transhumance du “khalifiste”, le Président de la République est en train de ratisser large pour une éclatante victoire aux élections de 2019.

En effet, il s’est rendu hier chez le patron de LDR/ Yeessal pour présenter ses condoléances suite au rappel à Dieu du père de ce dernier.

Après avoir montré qu’il partageait la peine avec Modou Diagne Fada, Macky Sall n’a pas attendu que ce dernier le courtise, comme l’ont fait Bamba Fall et Aliou Sow (Tous les deux, ému par la présentation de condoléance du Président Macky ont décidé de lui rendre la pareille en voulant le rejoindre), il a  émis son vœu de travailler avec ce dernier pour l’intérêt du peuple Sénégalais.

Déterminé à travailler avec Fada, Macky Sall a, à plusieurs reprises réitéré son souhait de le voir à ses côtés puisqu’il est convaincu de sa compétence et de son parcours politique et de ce qu’il a pu acquérir auprès de Me Abdoulaye Wade comme expérience.

Après avoir bien écouté le discours du président de la République, Modou Diagne Fada n’a pas voulu sauter sur l’occasion qui lui est présentée. Il a juste indiqué qu’il avait déjà un parti politique bien constitué et qu’il allait discuter en interne avec ses camarades de parti et verra pour voir quelle suite donner à cela.

1 commentaire
  1. Mayday dit

    J’invite le Macky à méditer sur cette fable :
    ‘’Suivez le leader –
    Un défilé de gens passait dans la rue et dans la foule de badauds, on entendit une voix crier :
    ‘’Attention, bande d’idiots, vous marchez dans la mauvaise direction. Cette rue ne mène nulle part – c’est une impasse !’’
    Ceux qui défilaient, s’arrêtèrent….alarmés…..’’Mais comment cela peut-il être ? Pensèrent-ils et ils regardèrent, comme s’ils ne faisaient qu’un, vers la tête du défilé où, grand et fier, se dirigeait leur beau leader.
    ‘’Il doit aller dans la bonne direction’’ pensèrent-ils, ‘’car voyez comme il défile bien. Et voyez comme il se détache par sa taille. Oh oui, il va sans aucun doute dans la bonne direction !
    ….et ils continuèrent à défiler. Le beau leader s’arrêta …alarmé. ‘’Mais comment cela peut-il être ? pensa-t-il et il jeta un regard derrière lui.
    ‘’ Je dois aller dans la bonne direction ‘’pensa-t-il, ‘’car voyez combien de personnes me suivent. Oh oui, le vais sans aucun doute dans la bonne direction !’’
    …et il continua à défiler.
    la leçon ? Bien que nous puissions élire un leader et le suivre, nous devons toujours observer, réfléchir et évaluer ; notre responsabilité personnelle islamique qui exige que nous fassions ce qu’il convient doit être assumée jusqu’au Jour du Jugement Dernier où nous ferons face à Allah tout seul.

Les commentaires sont fermés.