Modern technology gives us many things.

Une agence de l’État va mettre au chômage…10.000 personnes

L’Agence de Sécurité et de Proximité (ASP) qui avait lancé avec pompes, il y a quatre, un recrutement massif de plus de 10.000 personnes, s’apprête à mettre au chômage toutes ces personnes…

En juillet 2016, lors d’une rencontre d’évaluation du projet « un ASP, un métier » axée sur le thème : « une voie vers l’insertion professionnelle de 10.000 jeunes », Pape khaly Niang Directeur général de l’Agence de sécurité de proximité confirmait le chiffre : “Aujourd’hui grâce à l’apport des différents services de sécurité, on a pu prendre en charge la formation en 15 jours. Par rapport à cette 1ère promotion, nous avons 10 000 personnes à gérer aujourd’hui. »

Et ces 10.000 personnes risquent de se retrouver au chômage en 2018…Le motif invoqué ?

Deux fois deux ans terminés, quel avenir pour les ASP ?

Les agents de sécurité et de proximité (ASP) sont dans une situation inquiétante.  Et pour cause, ils vont terminer leur deuxième contrat ce 14 mars. A quelques jours seulement de cette date,  la reconduction ou non hante le sommeil des assistants de sécurité et de proximité qui sont présents sur le terrain de jour comme de nuit.

Alors que le directeur général de cette agence avait dès leur installation,  annoncé clairement que ses éléments ne vont pas dépasser un contrat renouvelable une seule fois, l’équation de leur libération pose un véritable problème face à l’insécurité qui monte de jour en jour et que la présence des ASP participe considérablement à la lutte contre ce fléau.

Le directeur général Maître  Pape Khaly Niang va-t-il revenir sur sa déclaration ?

L’état va t- il les maintenir ?

Ou bien verront- ils leur contrat renouvelé pour une troisième fois ?

Le gouvernement du président Macky Sall va  t- il leur insérer dans la fonction publique ?

Au vu de leur présence et de leur production sur le terrain, voilà autant de questions qui méritent des réponses.

L’avenir nous édifiera.

Abdou Dia pour xibaaru 

1 commentaire
  1. Mame dit

    Ceci est bien claire pour nous!
    Ils sont tout simplement utilisés à des fins politiques!
    “ON VOIT TOUJOURS LE DOS DU NAGEUR”
    Le scénario c’est: On va les limoger. Ensuite ces travailleurs vont manifester et pr Macky va surgir du néant pour dire qu’il seront réintégrés pour une troisième fois et on verra en lui un samaritain qu’il faut voter!!!!

    Peuffffff!!!

Les commentaires sont fermés.