Modern technology gives us many things.

Talla Sylla fait des révélations sur Idy

La Rencontre des Acteurs et Mouvements pour l’Emergence (RAMPE), qui soutient l’action politique du Président Macky Sall, était à Thiès. Le maire de la Cité du Rail, présent à la manifestation, n’a pas ménagé son “meilleur ennemi”. Mieux, Talla Sylla est revenu sur ce qu’il appelle “la vérité historique sur la réalisation des chantiers de Thiès”. A l’en croire Idrissa Seck n’est pas l’initiateur desdits chantiers mais c’est le régime de Wade qui a fait de lui un “héros” à Thiès.

“J’ai eu à discuter avec le Président Abdoulaye Wade, à l’époque, il n’était plus au pouvoir. Je lui ai dit que vos conseillers vous ont mal conseillé, c’est pourquoi quand vous avez eu des problèmes avec Idrissa Seck, vous n’avez pas terminé les chantiers de Thiès. Parce que si vous l’aviez fait, tout ce qui est arrivé ne se serait jamais produit. C’est parce que vous n’avez pas terminé les chantiers que les Thiessois ont cru qu’il y a un Idrissa qui travaille pour eux et un Wade qui lui met les bâtons dans les roues”, a-t-il dit.

Talla Sylla d’enfoncer le clou : “Mais, la vérité historique, c’est que même l’idée des chantiers ne vient pas d’Idrissa Seck, même la décision de les faire à Thiès ne vient pas de lui. L’idée, c’était de les faire quelque part au sud du Sénégal mais c’est l’armée qui avait estimé que l’endroit choisi pour les accueillir ne pouvait pas être prêt entre ce moment-là et 2004. C’est uniquement à Thiès qu’il y avait la possibilité de les terminer avant l’échéance. C’est ça la vérité”.

Le leader de l’Alliance Jëf Jël d’indiquer que le différend Wade-Idy ne vient même pas des chantiers de Thiès. Il suffit, selon lui, d’écouter les CD intitulés “Lui et Moi” pour comprendre que ce qui les opposait était lié à l’argent. Maintenant qu’Idrissa Seck brigue le suffrage des Sénégalais pour la Magistrature suprême, Talla Sylla estime que les Thiessois ont la responsabilité de sauver le Sénégal.

Il n’y a pas que le leader de Rewmi qui en a pris pour son grade. M. Sylla considère que tous ceux qui veulent faire face au Président Macky Sall sont des frustrés. “Je peux comprendre quelqu’un qui, par principe, depuis le début, a eu des divergences profondes avec le chef de l’Etat ; mais pas ceux qui, tant qu’ils étaient à ses côtés, tant qu’ils étaient dans le gouvernement ou recevaient des enveloppes, s’étaient tus et qui ont attendu d’être limogés pour se souvenir que le Sénégal a besoin de justice, d’institutions fortes, d’une croissance économique. Nous ne l’accepteront pas”, a martelé le nouvel allié de Macky.

Les commentaires sont fermés.