Modern technology gives us many things.

Présidentielle de 2019: La caution pose problème

La somme fixée pour la caution en vue de l’élection présidentielle de 2019 ne fait toujours pas l’unanimité au Sénégal. Si Daouda Faye dit Vava du mouvement « agir pour ne pas subir » trouve que les 65 millions doivent être revus à la hausse pour qu’il y ait un minimum de candidats pour 2019, Maodo Malick  Mbaye leader du mouvement Geum Sa Bopp n’est pas du même avis.

Ce partisan du Président Macky Sall trouve que les 65 millions ne sont pas à la portée de tous ceux qui aspirent à diriger le pays : « notre option en tant que mouvement c’est de demander la diminution de la caution pour la présidentielle », a indiqué Maodo Malick Mbaye.

Cependant, il indique si cette somme n’est pas revue à la baisse, on risque d’assister à un faible taux de participation en 2019 : « si des mesures drastiques ne sont pas prises, on va assister à une éclosion de candidatures qui va rendre l’élection présidentielle extrêmement  compliquée et le taux de participation va être faible et c’est la raison pour laquelle nous demandons que la caution soit revue à la baisse », a indiqué M. Mbaye.

Ce dernier d’indiquer qu’il faut encadrer le système de parrainage pour encadrer les candidatures : « nous demandons que, pour encadrer les candidatures, le système du parrainage soit adopté et nous sommes prêts à lancer la campagne  de parrainage du candidat Macky Sall en 2019 », a-t-il soutenu.

Les commentaires sont fermés.