Modern technology gives us many things.

Sonko : “Je dévoile la magouille du Pétrole dans ce livre”

Le député Ousmane Sonko a présenté, hier, son ouvrage “Pétrole et gaz au Sénégal: chronique d’une spoliation”. Comme on pouvait s’y attendre, Macky et son régime en ont pris pour leur grade. Ce d’autant plus que l’ancien ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall, ainsi que l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, qui étaient très bien au fait des tenants et des aboutissants des contrats sur les recherches pétrolières et gazières, figuraient parmi les intervenants.

Le leader de Pastef a révélé que son livre est né d’un débat que certains ont essayé de diluer en faisant croire que le pétrole est quelque chose de tellement complexe. Que nenni ! “A chaque fois qu’on veut verser dans les mauvaises pratiques et dans la magouille, on vous dit que c’est très technique”, a alerté Sonko. Et pour la petite anecdote, l’ancien inspecteur des impôts et domaines rapporte qu’il a même entendu un député dire à l’Assemblée que, pour parler pétrole, il faut comprendre l’anglais.

Eh bien, estime Ousmane Sonko, “il n’y a absolument rien de mystique ou de mystérieux ou dans le débat qui est posé”. “On n’est pas là pour parler de géologie, on n’est pas là pour parler de la nature de la matière trouvée (…). L’activité pétrolière est régie par un droit particulier qui est contenu dans un document, dans un corpus qui s’appelle le Code pétrolier. C’est du droit rien que du droit”, a dit Sonko.

1 commentaire
  1. Mayday dit

    Comment Karim Wade A Été Innocenté Par Un Magistrat Français
    Dans un rapport confidentiel jamais révélé au public, la Banque mondiale avait conclu une enquête, menée à la demande de l’Etat du Sénégal, que les sociétés commerciales et les immeubles attribués à Karim Wade sont partie intégrante du patrimoine d’Ibrahim Abou Khalil Bourgi dit Bibo.
    Ce document qui innocente Wade-fils, était pourtant détenu par Macky Sall, le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, et les magistrats de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) qui l’ont tous mis sous le coude.
    Source :P.Ndiaye /Walfnet

    le Macky voulait rééditer le coup avec Khalifa par rétention de documents par le procureur, mais cette fois c’est raté !

Les commentaires sont fermés.