Modern technology gives us many things.

Me El Hadj Diouf quitte le procès de Khalifa Sall

C’est vraiment dommage pour Me El Hadj  qui voulait coûte que coûte être cité parmi ceux qui ont participé au procès de Khalifa Sall. Le tonitruant avocat qui voulait faire partie du pool d’avocats a été écarté du dossier puisque la loi n° 2009-25 du 8 juillet 2009 portant modification de la loi n° 84-09 du 4 janvier 1984 complétée par la loi n° 87-30 du 28 décembre 1987 relative à l’Ordre des Avocats ne le lui autorise pas. Ce parce qu’il a été député.

L’avocat a pris la balle au rebond quand la Ville de Dakar a décidé de se constituer partie civile. Ce dernier a voulu contourner la loi en décidant de plaider la cause de la Ville de Dakar, mais, il s’est heurté pour la deuxième fois à ladite loi.

Cette exclusion de Me El Hadj Diouf du procès de Khalifa Sall va avoir un impact sur le public qui vient tous les jours assister aux débats. La plupart d’entre ceux qui venaient assister au procès étaient au tribunal pour assister aux échanges aigre doux entre Me El Hadj Diouf et les avocats de la défense mais aussi entre lui et le juge Malick Lamotte, le Procureur et aussi l’agent Judiciaire de l’Etat.

Après chaque journée, ceux qui venaient assister au procès échangeaient sur les interventions de Me El Hadj Diouf qui, selon eux, faisait vibrer la salle d’audience.

Les commentaires sont fermés.