Modern technology gives us many things.

Visite de Macron: BBY fait la leçon au PDS

Quelle leçon de morale, de civilité et de respect de Benno Bokk Yakaar (BBY) à la formation politique du vieux Abdoulaye Wade. Le PDS a demandé une manifestation pour vilipender Macky lors de la visite du président français Macron au Sénégal…Et BBY riposte par ce communiqué républicain…

Communiqué

Réuni en séance ordinaire, le SEP (Secrétariat Exécutif Permanent) de BBY (Benno Bokk Yakaar) a examiné, entre autres questions, la situation nationale.

Ainsi, relativement à l’audit du fichier, le SEP de BBY s’est félicité de la conduite des travaux par un groupe d’experts composé d’africains et d’européens, dont certains ont déjà effectué la même mission pour les mêmes besoins, en 2010 au Sénégal.

A cet effet, le comité de pilotage dudit audit, présidé par un membre de la CENA et composé des trois pôles politiques (majorité, opposition et non alignés), de la société civile et de l’administration (ministères de l’intérieur et de la justice), a été mis en place avec comme observateurs des représentants de la communauté internationale.

Tout comme l’audit du fichier, BBY encourage la poursuite des concertations sur le processus électoral et souhaite que les différents acteurs du jeu politique aboutissent à des conclusions consensuelles pour des élections démocratiques, libres et transparentes dont les résultats seront incontestables.

Au plan politique, la Coalition de la Majorité, BBY, appelle les populations à une forte mobilisation afin de réserver un accueil chaleureux au Président de la République de France, M. Emmanuel Macron, à l’occasion de sa visite officielle au Sénégal, du 1er au 03 février 2018.

A ce sujet, BBY s’insurge contre le comportement antirépublicain de la déclaration du Comité Directeur du PDS appelant à des sabotages de ladite visite.

Cet appel, en effet, est une première de la part d’un Parti de l’opposition, depuis que notre pays a accédé à la souveraineté internationale. Quelle mouche a piqué le PDS, pourrait-on se demander ? Car, pour avoir exercé le pouvoir pendant douze (12) ans, rien, absolument rien ne pouvait laisser penser que ce parti aurait pu tomber dans un tel travers consistant à appeler à SABOTER LA VISITE D’UN HÔTE DE LA RÉPUBLIQUE DU SENEGAL.

C’est là, à n’en pas douter, un acte malsain, contraire en tout aux Valeurs d’hospitalité et de Téranga qui font la marque identitaire du Sénégal reconnue partout dans le monde. Voilà un acte qui piétine l’éthique républicaine et viole les valeurs sociales profondément ancrées dans la culture et dans l’âme des Sénégalais.

Haine et rancœur, voilà les ressorts véritables de son appel ; sentiments que ce parti en lambeaux veut prêter aux populations du Sénégal qui ont largement plébiscité le Président Macky Sall et sa Coalition, BBY, durant toutes les joutes électorales tenues dans notre pays depuis 2012, notamment lors des dernières élections législatives de Juillet 2017.

Ce faisant le PDS veut dresser les populations contre la République et ses règles, particulièrement dans les rapports d’Etat à Etat. Cette sortie du PDS est d’autant plus incompréhensible que sa « Constante », Me Abdoulaye Wade, a élu domicile officiellement à Versailles en France, en toute quiétude, enrichissant ainsi la colonie des Sénégalais de la Diaspora !

Manifestement, le PDS entend faire feu de tout bois dans un contexte chargé, suite aux récentes tueries de Boffa-Bayotte dont l’enquête conduite de main de maître par les autorités compétentes, a abouti à l’identification et à l’arrestation des meurtriers ; un contexte également marqué par une réaction positive du Gouvernement aux préoccupations des travailleurs. En effet, l’Etat a entrepris une série de négociations avec les différents secteurs sociaux afin de trouver des solutions idoines et durables.

Enfin, BBY se félicite de la tenue, le 2 février 2018, à Dakar, du Sommet sur le Partenariat Mondial pour l’Education, sous le leadership des Présidents Sall et Macron, avec la présence de plusieurs Chefs d’Etats africains.

Fait à Dakar, le 26 Janvier 2018 
Pour la COALITION BENNOO BOKK YAAKAAR

Le SECRÉTARIAT EXÉCUTIF PERMANENT

1 commentaire
  1. BIRANE dit

    on ne peut oublier tout ce que vous avez fait au PDS dégne léne fay sen bor LES SENEGALAIS NE SONT PAS DUPES

Les commentaires sont fermés.