Modern technology gives us many things.

Cheikh Yerim Seck crée le…Scandale

La sortie de Cheikh Yerim Seck  pour demander à Macky Sall de faire la guerre au MFDC suite au carnage de Boffa qui a coûté la vie à une quinzaine de personnes a fait sortir plusieurs Casamançais de leurs gonds. En effet, après les jeunes, c’est autour des cadres de s’indigner suite à cette sortie « déplorable » du journaliste.

Pierre Goudiaby Atépa se dit remonté contre Cheikh Yérim Seck. A l’en croire,  « il n’a qu’à s’occuper de son cas avec  la justice ». Poursuivant, il lancera :   « il ne faut pas que les gens disent du n’importe quoi. C’est lui qui ira à la guerre ? il faudrait que les gens arrêtent ».

Conscient que ceux qui parlent de la crise en Casamance ne maitrisent pas le sujet : « ils sont là tarés dans leurs salons et parlent de guerre. Le gouvernement Sénégalais qui est un gouvernement responsable est en train de mener des négociations sérieuses et a eu, grâce à Dieu, des avancées notables », a-t-il indiqué.

Atépa est d’avis que  l’on encourager  le gouvernement à aller dans le sens du dialogue : « Il ya également que nous qui ne voulons ni de la guerre ni de l’indépendance de la Casamance. Il faut que, nous également, le gouvernement nous écoute », a-t-il ajouté.

Pour lui, la Casamance n’appartient pas seulement  au MFDC :  « Ils font partie de la Casamance, nous aussi, nous qui ne voulons pas de cette indépendance ».

« Les négociations qui se font, la  majorité silencieuse, les casamançais devraient y participer et nous feront tout pour y participer. Ce n’est pas parce qu’on n’a pas pris les armes que nous allons être des laissés pour compte », a dit Atépa.

Les commentaires sont fermés.