Modern technology gives us many things.

Le Khalif des Mourides Serigne Sidy Mokhtar s’est éteint…

Le Khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, a été rappelé à Dieu  hier mardi 09 janvier à 20 heures… Il repose désormais à Gouye Mbind, son village de prédilection ou il aimait se retirer durant tout son règne au khalifat.

Les forces de l’ordre ont eu tout le mal du monde à installer un climat de sérénité pour l’inhumation. Une foule immense en transe, des « reporters » voulant immortaliser le moment -alors qu’il est interdit de filmer- et tant d’autres paramètres ont retardé l’inhumation qui a eu lieu finalement un peu avant l’aube.

Rappelons que le plus âgé maintenant de la famille est désormais le nouveau Khalif des mourides…

Le nouveau Khalife Général des Mourides

Comme le veut la tradition, le plus âgé des descendants de Serigne Touba devient automatiquement le Khalif Général des mourides. En occurence, le plus âgé aujourd’hui après le rappel à Dieu de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké est Serigne Mountakha Mbacké… Portrait.

Qui est Serigne Mountakha Mbacké?

C’est en août 2007 que Serigne Mountakha Mbacké, avec la disparition de son frère aîné Serigne Moustapha Bassirou est sorti de l’ombre. Auparavant, il était resté discret, anonyme et complètement au service de son prédécesseur. On ne le voyait que les jours de Tabaski quand il sortait diriger les prières à Diourbel.

Porokhane, sa chasse gardée… Voilà la localité qui bénéfice le plus-value, après Touba, de sa présence.

Le nouveau Khalife Général des Mourides est un cultivateur qui dispose de champs dans plusieurs coins du Sénégal et principalement à Darou Salam Typ. Pour lui, les Ndigels sont à exécuter d’abord. C’est ce qui lui valut d’être l’homme de confiance de Serigne Saliou Mbacké, de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké et de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké. Ce dernier fera de lui son bras droit. Il le représentait en plusieurs endroits et en plusieurs circonstances. L’histoire retient que c’est par l’entremise de Serigne Mountakha, que Serigne Sidi Mokhtar a fermé les cimetières situées à l’est de la grande mosquée et ouvert Bakhiya. L’histoire retient aussi que c’est lui qui a procédé à la pose de la première pierre :- des deux nouveaux minarets de la mosquée, – de la mosquée de Gouye-Mouride.

Son amour pour Serigne Touba est sans pareil. Quand il parle du Saint homme, sa voix tremblote comme si les mots à portée de main ne suffiraient guère pour exprimer sa pensée. Les mots, en fait, n’ont jamais suffi au maitre de Darou pour dire aux musulmans du monde qui était Cheikh Ahmadou Bamba.

Les commentaires sont fermés.