Modern technology gives us many things.

A 13 mois de la présidentielle…Lamine Kéita bosse pour Macky

Un an après, le compagnonnage entre Macky et Mamadou Lamine Keita en questions

Le 28 Décembre 2016, Mamadou Lamine Keita lancé son mouvement politique dénommé convergence des démocrates pour le développement et avait tendu la main au Président de la République pour une alliance. Un an après, qu’est devenue cette main tenue ? La main a-t-elle été saisie par Macky Sall ? La réponse à ces questions se trouve certainement dans la résolution prise par l’assemblée de la CDD à l’occasion de la célébration du 1er anniversaire de sa naissance. Cependant, on peut dire sans risque de se tromper que Mamadou Lamine Keita et son mouvement ont tenu leur promesse d’accompagner le Président de la République politiquement mais aussi dans son programme de développement notamment en Casamance. La contribution de la CDD pour l’élection des députés de Benno aux dernières législatives en est une parfaite illustration. Il faut aussi rappeler que le leader de la CDD a été reçu avec une forte délégation par le chef de l’Etat à la veille de ces législatives. Une rencontre aux allures de validation du pacte qui lie les deux hommes. Depuis lors, aucune action publique n’a été enregistrée à part le fait que la CDD travaille sur le terrain pour élargir les bases de Benno Bokk Yaakaar. Comment alors la CDD pourrait-elle aider le chef de l’Etat pour réussir sa mission ? Est-ce que c’est juste un compagnonnage électoral ? Rien n’est clair et c’est peut-être pour cette raison que l’assemblée générale de la CDD a demandé à son Président « de se rapprocher du Président Macky Sall pour redéfinir les contours de leur compagnonnage. »

D’autres recommandations se sont aussi dégagées lors de cette assemblée générale d’anniversaire. Entre autres, les partisans de Mamadou Lamine Keita félicitent et encouragent Macky Sall à poursuivre et consolider sa politique sociale. Le Maire de Bignona et ses frères de la CDD invitent les députés à se rapprocher davantage des populations et demande au chef de l’Etat de donner plus de moyens aux instruments de développement qu’il a mis en place notamment le PPDC, l’ANRAC  pour une meilleure prise en charge des préoccupations des populations, de la Casamance mais aussi une présence effective du PUDC, du PUMA et le démarrage de PROMOVILLE dans la plupart des villes du sud qui ont accusé un grand retard sur le plan des infrastructures routières et socioéconomiques de base. La CDD s’inquiète par la même occasion de l’arrêt des travaux de la boucle du Blouf et demande l’accélération du processus de recherche de financement pour la route des Kalounayes de même que pour les autres axes pour désenclaver des zones stratégiques comme Sindian et des foyers religieux comme Dar Salam Chérif entre autres.

En somme, on peut dire que la CDD de Mamadou Lamine Keita croie toujours à son compagnonnage avec Macky Sall même si les militants semblent croire que c’est une alliance à sens unique.

L.BADIANE pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.