Modern technology gives us many things.

Tensions politiques au Sénégal : ça continue !

Depuis 2011, ou peut-être même bien avant, les Sénégalais vivent dans une sorte de campagne électorale permanente. Nos hommes politiques pensent que pour atteindre le prochain palier de la démocratie, il faut avoir le droit de polluer l’atmosphère 365 jours sur 365 avec de la politique politicienne. Tout est politisé. Aucun dossier judiciaire ne l’est plus vraiment, il faut toujours quelqu’un pour trouver la main de l’Etat derrière. Et les réseaux sociaux aidant, tout est amplifié de telle sorte qu’il y a beaucoup de bruit et peu d’actions constructives au final.

La preuve, il faut fréquenter certains cercles pour le savoir : pour un oui ou un non, des sujets qui n’ont même rien à voir avec la politique, les jeunes ont tendance à commenter en ironisant : “Macky liggeyoul” ou “Macky mingui liggey”. Ainsi donc, les hommes politiques ont tellement pollué l’espace public (les médias surtout) et les tensions tellement vives que les jeunes sont obligés d’apporter leur touche personnel pour détendre un peu l’atmosphère. Et ce qui risque de se passer, c’est que lorsqu’il s’agira de mener les vraies batailles, celles qui valent la peine qu’on se battent, il y aura peu de monde pour répondre ou alors ce sera juste pour le fun et non par conviction.

En effet, les jeunes ne veulent plus mourir ou aller en prison pour des gens qui ne défendent que leurs intérêts. Car, depuis toutes ces années, les hommes politiques sont plus préoccupés par les élections qu’autre chose. Les politiciens se plaisent à citer le peuple dans chaque phrase mais tout le monde sait que ce qui les intéresse avant tout ce sont les postes. Il n’y a qu’à se remémorer les querelles de positionnement occasionnées par les investitures aux Législatives pour le savoir. D’où la pertinence de l’appel de la Directrice d’Article 19, Fatou Jagne Senhgor, qui appelle la classe politique à “dépasser cette tension politique perpétuelle”. Une déclaration qui sonne comme un plaidoyer pour un dialogue efficient afin qu’on puisse passer aux choses sérieuses.

Les commentaires sont fermés.