Modern technology gives us many things.

Affaire Ngaka Blindé…La BCEAO parle

Les saisies de faux billets deviennent de plus en plus récurrentes au Sénégal. Au moment où on spécule sur l’arrestation du rappeur « Ngaka Blindé » impliqué dans une affaire de faux billets, la gendarmerie a mis la main sur 3 personnes qui détenaient une importante somme estimée à 25 millions de F CFA. Ce qui a valu la sortie du patron de la BCEAO au Sénégal.

CFA
Ahmadou Al Aminou Lô, Directeur national de la BCEAO pour le Sénégal

Ahmadou Al Aminou Lô, indique que les pays membres de la CEDEAO ont réglé ce problème des sanctions prévues dans ce sens : « Sur le faux monnayage, c’est une loi uniforme qui a été préparée par la BCEAO et adoptée par le conseil des ministres de l’union monétaire ouest africaine » a-t-il indiqué avant de préciser que cette  loi s’adapte aux manifestations actuelles du phénomène.

« Nous sommes pour le fait que tout délit qui est un délit économiquement grave soit sanctionné à la mesure du préjudice que cela peut porter, notamment, en termes de confiance en la monnaie », a-t-il ajouté.

A l’en croire, quand la falsification n’est pas réprimée c’est la confiance en cette monnaie qui peut s’effondrer.

Ce dernier a , par ailleurs,  apporté une réponse à ceux qui ne veulent plus du Franc CFA en Afrique : « Nous constatons que sur les aspects économiques et financiers, le débat ne se fait plus et désormais l’écrasante majorité est d’accord que le CFA est une bonne monnaie et que c’est la monnaie qu’il nous faut actuellement », a-t-il dit pour clore le débat.

 

Les commentaires sont fermés.