Sonko
Le député Ousmane Sonko

S’il y a quelqu’un qui va marquer l’histoire de l’Assemblée Nationale au Sénégal, c’est bien Ousmane Sonko, patron du Pasteef. Ce député de cette treizième législature est un dur à cuire. Il donne du fil à retordre à tous les ministres qui passent à l’hémicycle pour le marathon budgétaire.

Le député est décidé à dénoncer tout ce qu’il trouve être une injustice mais aussi les décisions que veulent prendre ses camarades députés membres de la  majorité et qui vont à l’encontre des intérêts des Sénégalais. En effet, après être investi, Sonko a  refusé  de s’approvisionner en carburant au niveau des stations qui appartiennent à des entreprises non Sénégalaises arguant que, pour rien au monde, il ne participerait pas à les enrichir au détriment de celles de son pays. Finalement, il a pu avoir gain de cause, puisqu’on lui a remis des cartes qui lui permettent de pouvoir s’approvisionner en carburent chez ELTON.

Ousmane Sonko qui est décidé à révolutionner la façon dont les choses fonctionnent à l’hémicycle  avait boudé la cérémonie d’installation des députés de l’Assemblée nationale de la treizième législature parce que la séance a mis des heures pour démarrer.

Après avoir tiré sur le Président de l’Assemblée Nationale, Moustapha Niass en lui demandant de dire la vérité aux Sénégalais, l’ancien inspecteur des impôts et domaines a « malmené » la quasi-totalité des ministres qui sont passés à l’Assemblée Nationale.

Et la dernière trouvaille de Sonko, c’est de mettre fin au vote des budgets des ministères qui se font  sans débats. Il dit être prêt à rester à l’hémicycle jusqu’à des heures tardives pour que le vote du budget des ministères se fasse sans complaisance. Et dans ce sens, il compte saisir Me Madické Niang, président du groupe parlementaire « Liberté et Démocratie » pour qu’il fasse quelque chose dans ce sens afin de mettre fin à cette situation.

 

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here