Le Maire de touba
Le Maire de Touba a irrité les autorités religieuses et étatiques de par sa mauvaise gestion des affaires de la cité

Le maire de Touba Abdou Lahat ka en disgrâce avec les autorités religieuses de Touba

Le maire de la commune de Touba ne dort plus à point fermé du fait de ses nombreuses bourdes et ses frasques survenues ces derniers temps. Les opérations de déguerpissement et les inondations dont il en avait la charge de les coordonner ont sans nul doute contribué à la baisse de la côte de popularité du premier magistrat de la ville de Cheikh Ahmadou Bamba.

La liste des frasques et bourdes du maire est longue

Lors de la dernière réunion d’évaluation pré Magal, le Ministre Aly Ngouille Ndiaye a eu une petite séance d’explication avec le maire sur la facture d’électricité de la municipalité de Touba. A la déclaration du maire disant que la maire de Touba paie la facture d’électricité estimée à 4 milliards, le Ministre Aly Ngouille Ndiaye répond ceci « j’ai été ministre de l’énergie et vous n’avez pas payé vos factures d’électricité » Justifiant une carences dans la gestion municipale par la forte charge liée aux dépenses de fonctionnement, en particulier la facture d’ électricité annuelle qui s’élève à 4 milliards 900 millions, alors que le budget alloué n’est que de 4 milliard 500 millions, le maire de Touba a commis une erreur sans le savoir. Il a oublié qu’il parlait en présence d’un ancien ministre de l’énergie. Celui- ci devenu entretemps ministre de l’Intérieur ne s’est même pas empêché de recadrer le premier magistrat de la cité religieuse en déclarant « oui les factures! Mais moi j’ai été ministre de l’énergie et vous n’avez jamais payé vos factures d’électricité » Dans un autre registre, c’est le marabout Serigne Modou Lo Ngabou d’emboucher sur la même trompette que le nouveau ministre de l’Intérieur « ce n’est pas normal d’éclairer les demeures inhabitées des chefs religieux et de laisser les talibés croupir dans les ténèbres ». Il faisait allusion au programme d’extension du réseau électrique que la SENELEC a mis à la disposition des populations des quartiers périphériques à coups de millions mais que la gestion des branchements favorisait les chefs religieux au détriment des ayants droits légaux.
Connu pour son franc parlé, Serigne Modou Lo Ngabou coordonnateur du Dahira Safinatoul Amane chargé de la sécurité à Touba a déploré l’oubli dont parfois les talibés sont victimes les talibés de Serigne Touba. Pour lui les extensions électriques sont faites au bénéfice des Mbacké – Mbacké au détriment des disciples qui continuent de souffrir du manque d’électricité « ce qui m’affole dans cette manière de faire c’est que l’électricité est jusque dans les maisons inhabitées de ces marabouts alors que le bas peuple continue de croupir dans la pénombre. Ce n’est pas normal et cela ne recoupe pas d’avec les enseignements et les aspirations de Cheikh Ahmadou Bamba» Serigne Modou Lo Ngabou de déplorer cela et d’interpeller le Maire sur certains aspects et remarques. Se sentant interpellé et visé par les attaques du marabout, Abdou Lahat Ka rétorqua pour annoncer que les populations de Touba refusent catégoriquement de payer les taxes et patentes au point sue le budget programmé sur plus de4 milliards n’est recouvré qu’à hauteur de 1.340.000 francs. Et séance tenante le marabout coordonnateur du Dahira Safinatoul Amane lui fera la mention suivante « les gens ne paient pas parce qu’ils ne savent pas où est ce vous amenez leur argent».
Ainsi le premier magistrat de la ville sainte de Touba nage dans des eaux troubles depuis un certain temps, une situation qui continue de diminuer sa cote de popularité et ses ennemis.
Abdou Dia Touba Mbacké pour xibaaru

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here