Les coalitions de l’opposition continuent de dénoncer le déroulement des élections législatives. Après Mankoo Wattu Senegaal, c’est autour de Taxawu Senegaal de tirer sur l’organisation du scrutin du 30 juillet.

Babacar Thioye Bâ, porte parole du jour de la coalition de l’opposition Manko Taxawu, est convaincu que plusieurs irrégularités ont émaillé les élections. Il a pointé du doigt le ministère de l’intérieur, les autorités administratives et la CENA qui, selon lui, ont fait montre de manquements, ce qui a fait que plusieurs citoyens n’ont pas pu voter lors de ces élections. Regardez:

 

PARTAGER