élections

La pléthore des listes en vue des élections législatives du 30 juillet 2017 inquiète plus d’un. En effet, beaucoup doutent du bon déroulement de ces élections pour la plupart les électeurs. Conscient de cela, l’ONG 3D, en collaboration avec des membres de la société civile et de l’ensemble des parties prenantes au processus électoral ont procédé, lors d’un panel organisé hier, à une simulation du déroulement du vote avec les 47 listes de partis et coalitions de partis. Ainsi, selon les résultats chaque électeur va faire trois à cinq minutes pour effectuer le vote. Ce qui est impossible selon Moundiaye Cissé et compagnie de déduire qu’il sera difficile pour tous les citoyens d’accomplir leur droit de vote en une journée. Ce qui pourra aussi décourager les citoyens qui ne voudront pas attendre des heures pour pouvoir voter.

Pour eux, il sera difficile de procéder à des élections transparentes et libres. Ce qui les pousse à donner un certains nombre de propositions afin que ces élections se déroulent dans de bonnes conditions. Mais aussi d’éviter un taux élevé d’abstention lors de ces élections législatives du 30 juillet pour choisir les députés qui siègeront à l’Assemblée Nationale pour la treizième législature.

 

PARTAGER