Abdoulaye Wade
Abdoulaye Wade, Secrétaire général national du PDS

Tous ceux qui pensaient que le Vieux Abdoulaye Wade n’allait pas rentrer au Sénégal pour battre campagne (comme xibaaru d’ailleurs), peuvent déchanter car de sources sûres, Gorgui arrive.

Selon notre ARI (agent de renseignement infiltré) à Versailles, « tandis que Wade multiplie les rencontres pour les derniers réglages, ses gardes du corps, Bro et Ndiaye, ont déjà tout préparé pour un retour au bercail ». Selon notre ARI (agent de renseignement infiltré) qui cite un des visiteurs de Wade, « les dispositions de la maison, valises et cartons çà et là, montrent que le vieux retourne ». Et toujours selon cet invité de dernière minute, l’ex première Dame, Viviane Wade ne cesse de s’interroger sur les conditions du retour de son « Ablaye » préféré.

Campagne

Le patriarche de la scène politique sénégalaise, Abdoulaye Wade, celui qui a vu les deux générations de politiciens depuis 1960 (comme Niasse, Djibo, Dansokho et Bathily et Tanor), revient au Sénégal pour battre campagne pour les Législatives, à 91 ans révolus : il est tête de liste de la « coalition gagnante Wattu Senegaal ». Selon les « inconditionnels » de Wade comme Mamadou Diop Decroix de AJ/PADS, le vieux « est en forme » et « il revient pour créer les conditions d’une cohabitation ». Comment les Libéraux et leurs alliés ont jeté Wade dans l’arène politique sans se soucier des coups que le vieux recevra de la part de ses adversaires ?

Date exacte de retour

Selon notre ARI (agent de renseignement infiltré) à Versailles, Abdoulaye Wade arrive dans la première semaine du mois de juillet, juste avant l’ouverture de la campagne pour les Législatives.

Wade, papa trop seul

Et en ce jour de la fête des pères, personne n’oserait contraindre son père de 91 ans à descendre dans l’arène politique pour se faire insulter par des jeunes politiciens ambitieux aux dents longues…

Mais les libéraux et leur coalition l’ont fait. Ils l’ont jeté dans l’arène politique sans évaluer les conséquences. Et son fils Karim Wade qui a préféré sa liberté à son destin politique au Sénégal ? Cet unique fils de Wade qui devrait assurer la relève comme les Omar Sarr, Madické Niang, Samuel Sarr, Mayoro Faye, a fui ses responsabilités…Le vieux Wade est trop seul devant ses « fils indignes » et incapables d’assurer leur survie politique…

Abdoulaye Wade partira un jour…Et tout finira : le PDS, Karim et les KARIMISTES et tous les autres disparaîtront.

Penda Sow pour xibaaru

PARTAGER

3 Commentaires

  1. La sale Penda Sow est de retour! Unique sujet:les Wade. J’aurais bien aimé savoir de quelle école de journalisme tu es sortie.
    Tu es dégoutante.

    • Merci pour ta politesse. Ce qui est important c’est l’info. Il faut démentir au lieu d’insulter.
      Ta Penda Sow

  2. Je pense que cette réflexion de Penda n’est pas objective. Pourquoi elle n’& pas fait la même réflexion sur NIASSE , MACTAR MBOW qui est plus âgée que Wade et qui a dirigé des travaux qui concernent l’avenir de 14 millions de senegalais.
    Je suis d’accord qu’il est vieux mais qui sommes nous pour dire qu’il doit arrêter ou continuer.
    Il est vieux (OK ) que les jeunes qui ont crée des partis face mieux que lui c’est tout et en ce moment on verra.
    Ils sont combien ( GACKOU, IDI, KHAF, FADA , BALDE, ABDOUL MBAYE , SONKO, BAMBA DIEYE ect) je vous donne RV le 30 juillet ont verra si ces jeunes ferons mieux que lui. Il suffit pas de dire q’il est vieux mais il faut le lui montrer sur le terrain.

Comments are closed.