Modern technology gives us many things.

Pape Diop de Bokk Gis Gis en colère contre le « Journal du Palais »

Le quotidien numérique Le Soir, journal appartenant à notre confrère El Malick Seck, a informé que l’ancien maire de Dakar, Pape Diop, leader du parti Bokk Gis Gis, a commandé pour les Législatives, 50 véhicules 4X4 utilitaire double cabines de marque Toyota, d’un montant de 1 milliards 250 millions…

Cette info démentie par le Bokk Gis Gis a été mise sur le registre des « manipulations » du Palais orchestrées par ses « hommes de main » déguisés en journaliste.

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de xibaaru, le Bokk Gis Gis s’en prend au quotidien numérique « le Soir du Sénégal » et traite son administrateur de… (Lire le communiqué intégral).

 Communiqué Bokk Gis Gis

Les « bonnes âmes » du cabinet noir de la présidence orchestrent des calomnies, des insinuations dirigées contre le Président Pape Diop. En se laissant aller à colporter des informations inexactes sur son patrimoine, le quotidien LeSoir, en service commandé déverse des torrents de boue.

Nous n’avons aucune leçon de déontologie à donner à qui que ce soit, mais il semble que l’impartialité est une aspiration valable dans l’exercice du journalisme même si elle n’est pas totalement atteinte. Elle permet de s’approcher au plus près de la vérité car elle impose une discipline qui commande d’envisager toutes les hypothèses. Mais le journalisme qui commence par une déclaration publique de ses penchants est moins à même d’atteindre la vérité et moins susceptible de convaincre.

Le quotidien numérique Le Soir construit la mise en forme, moins à partir du fait qu’à partir d’une opinion. Ces « journalistes improvisés ou « journaleux » de ce quotidien ont donc fait métier de cette nouvelle perversité, au point de maquiller ou manipuler les faits, soit par la construction de raisonnements rhétoriques non fondés en vérité, soit par le relais de pièces à conviction (ou mieux, pièces à perversion) ostensiblement fabriquées.

C’est pourquoi nous nous dispensons d’autant plus volontiers en général de lire les articles vides et accusateurs de ce  « journaleux »  qui signe ces torchons sur le site en ligne Lesoir . Nous n’éprouvons aucune estime pour lui et que nous sommes déjà suffisamment atrabilaire pour n’avoir point envie qu’un flot de bile noire supplémen-taire n‘entravât notre digestion, en cette période de ramadan. Y compris celle de notre pâture quoti-dienne dans le flot des informations erronées.

Que le bras armé du régime de Macky Sall soit un néocon de la plus belle eau, on le savait depuis belle lurette. On avait fini par s’habituer à sa présence, un peu comme on s’habitue au pot de fleur sur le meuble d’une salle d’attente. Vu son jeune âge, on excusait même sa propension à griller les feux de la bienséance et à dépasser les lignes blanches du savoir-vivre.

Le quotidien LeSoir ressemble davantage à un bureau de propagande politique ou une permanence de l’APR. Il ne mérite pas d’être comparé aux véritables sites d’information sénégalais. Ces journaleux ramassent les poubelles pour en faire des actualités avec un bel emballage. Ils font les caniveaux pour exhumer des contre-vérités. Nous dénonçons cette culture du pauvre fondée sur l’évanescent, le superficiel, le buzz .

L’agression la plus grave est à coup sûr la calomnie, cette accusation mensongère portée sciemment contre quelqu’un, afin de jeter sur lui le discrédit. Des forces occultes  du palais sont à l’œuvre pour faire taire et tenter d’affaiblir le Président Pape Diop. Cette sordide entreprise de déstabilisation ne passera pas !

La coordination Bokk Gis Gis Europe

Les commentaires sont fermés.