Modern technology gives us many things.

Législatives : Aïda Mbodj travaille pour Wade

La députée libérale Aïda Mbodj n’a aucun différend avec le pape du Sopi et elle a tenu à le faire savoir, hier, au cours d’une conférence de presse où elle présentait la liste de la coalition « And saxal liggey » aux Législatives de juillet prochain. Abdoulaye Wade est son « père » et le restera. Toutefois, elle est revenue sur les raisons qui l’on poussée à créer sa propre liste avec la bénédiction de Wade. Elle a été isolée de la gestion du Parti démocratique sénégalais et elle a écrit au Secrétaire général adjoint, Oumar Sarr, pour lui dire ses quatre vérités. Mais ce dernier n’en aurait fait qu’à sa tête en allant s’allier à Mankoo Taxawu Senegaal.

Suffisant donc pour qu’Aïda Mbodj et ses partisans se considèrent comme les amis fidèles de Me Wade parce qu’ils n’ont jamais cherché à se coaliser avec Khalifa Sall et Cie. Elle est d’avis d’ailleurs que si le maire de Dagana avait associé tout le monde dans sa gestion, le PDS n’aurait même pas eu besoin d’aller en coalition. Et c’est parce qu’ils se sont cassés les dents en voulant s’accompagner d’autres qu’ils sont retournés pour investir Wade qui devrait actuellement jouir tranquillement de sa retraite.

En présentant sa liste, Aïda Mbodj indique qu’elle préfère montrer à son mentor sa valeur plutôt que le ramener dans l’arène politique. Ainsi donc, elle ambitionne avec son mouvement Alliance nationale pour la démocratie à obtenir une majorité à l’Assemblée nationale pour le compte du PDS. Mais, elle a souligné que la porte de son mouvement reste ouverte à tous les frustrés de son parti. D’ailleurs, il y a même des Karimistes qui ont été investis sur sa liste. C’est dire que l’AND travaille exclusivement pour le PDS.

Les commentaires sont fermés.