Modern technology gives us many things.

Le frère de Marème Faye ne sera pas…Député

Les listes pour les législatives sont officiellement rendues publiques. Elles sont au nombre de 47 au lieu de 49 comme initialement prévu. N’empêche, ça ne change en rien le nombre pléthorique de coalitions et de partis en course pour la treizième législature.

Pour les deux autres listes non partantes, il s’agit de “And Taxawu Senegaal” qui a désisté et du “Front pour le développement du Sénégal” du frère de la Première Dame, Ibrahima Faye. Selon nos informations, si le frère de la Première dame n’a pu être retenu pour les élections législatives, c’est parce que son dossier est incomplet.

Mais, est-ce qu’il s’agit vraiment d’un problème de paperasse ou bien, faut-t-il  chercher ailleurs. N’oublions pas que le président de la République, Macky Sal, avait dit qu’aucune liste parallèle ne sera tolérée et qu’il allait prendre toutes les mesures pour que l’on en trouve pas lors de ces élections.

Le Président Sall a-t-il sévi en mettant sa menace à exécution? Tout porte à le croire puisque le “désordre” est banni pour ces législatives où il y a eu plusieurs mécontents et frustrés du camp de la majorité qui ne sont pas d’accord des différentes listes confectionnées et qui sont même allés jusqu’à menacer de présenter des listes parallèles ou tout simplement de procéder à des votes sanction.

Ibrahima Faye est connu pour ses prises de positions et ses sorties acerbes à l’endroit de Macky Sall et de son régime. Et la liste parallèle qu’il a déposée peut être considérée comme la goutte d’eau de plus.

Les commentaires sont fermés.