Modern technology gives us many things.

Pléthore des listes pour les législatives, comment faciliter le vote aux électeurs

La publication définitive des listes pour les élections législatives est prévue pour le 30 Juin prochain. Mais, en attendant, la pléthore des listes qui ont été déposé alimente les débats. Plus de 40 partis et coalitions ont été notés lors du dépôt des listes de candidatures.

Ce grand nombre de listes ne fera que compliquer les choses aux électeurs qui devront voter  et va, par ricochet, nécessiter plus de temps qu’il ne faudrait lors de la journée du vote des députés pour la treizième législature. D’aucuns pensent pour faciliter la tâche aux citoyens qui désirent voter, il faut instaurer le bulletin. L’analyste politique Ndiaga Sylla trouve l’idée bonne mais, précise-t-il,  il faut se demander qu’à cette étape de la procédure, si on peut improviser le bulletin unique qui, nécessairement, va entrainer plusieurs modifications de la loi”.

Pour lui, ce qu’il faut envisager, c’est la modification de l’article L78 qui fait obligation à l’électeur de prendre l’ensemble des bulletins de vote mis à sa disposition avant de passer à l’isoloir. “Aujourd’hui, il est possible de permettre à l’électeur, tout en préservant le secret du vote, de prendre au moins 5 bulletins de vote. L’autre option c’est de disposer les bulletins de vote au niveau de l’isoloir et à ce niveau, il faudra changer le type d’isoloir”, indique-t-il.

L’analyste précise qu’il est capital de trouver une solution lors de ces élections parce que, argumente-t-il, “nous avons, en moyenne, 600 électeurs par bureau de vote, si on a un taux de participation de 50%, cela veut dire que nous aurons 15heures de temps pour que la moitié des électeurs puissent accomplir leur droit de vote en raison de trois minutes par électeur sans compter le temps des dépouillements et celui de la répartition des suffrages et le temps de la rédaction des PV”.

Les commentaires sont fermés.