Le Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté, commence à se mettre à l’étroit dans son propre parti à cause de ses sorties controversées. Après s’être mis à dos l’opposition, le voilà qui s’en prend à ses frères de parti, n’épargnant même pas le chef de l’Etat Macky Sall. En effet, il a publiquement traité le maire de Guédiawaye et frère du Président de menteur. Ce qui avait poussé le Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye, à écrire à Aliou Sall pour tirer à boulets rouges sur lui. « Si vous cherchez l’honnêteté chez un homme, il ne faut pas aller vers Aliou Sall. C’est un menteur, un impoli… La décence n’existe pas chez Aliou Sall qui n’a aucun respect envers Macky Sall. Il est belliqueux », avait-il dit sur un plateau de télévision en réponse au frangin de Macky qui l’avait traité de « faucon ».

Moustapha DiakhatéMais ce n’est pas tout, M. Diakhaté a enfoncé le clou en déclarant toujours sur le même plateau télé : « C’est à travers une rencontre entre Macky Sall et des hommes politiques de Guédiawaye au Palais que j’ai su que le Président avait demandé à Aliou Sall et à Thimbo de renoncer à leurs candidatures. Donc, s’il y a un laboratoire qui complote contre Thimbo et Aliou Sall ou des faucons qui manigancent contre eux, ce serait le Président Macky Sall et personne d’autre. Aliou Sall doit avoir le courage de pointer du doigt Macky Sall. »

Cette polémique vient à peine de s’estomper qu’il s’attaque déjà au Directeur général de Dakar Dem Dikk. « Contrat locatif Dakar Dem Dikk/Ag Jotna : le Directeur général Me Moussa Diop humilie la gouvernance vertueuse de Macky Sall », a-t-il écrit sur sa page Facebook. Pourtant, ce dernier a voulu être transparent en publiant ledit contrat. Ce qui poussent certains à faire la corrélation entre les attaques de Moustapha Diakhaté et les mobilisations des responsables auxquels il s’attaque. En effet, Aliou Sall a fait une mobilisation monstre à Guédiawaye. Idem pour Me Moussa Diop à la Place Nation. « Les âneries de Moustapha Diop », avait-il dit du ministre en charge de la Microfinance au lendemain d’une manifestation politique organisée par ce dernier et qui avait dégénéré.

Aussi, se demande-t-on, où se trouve la base politique de M. Diakhaté qui passe sont temps à taper sur ses propres frères de parti ? Il a dernièrement annoncé qu’il n’est pas partant pour présider le groupe parlementaire de la majorité à la prochaine législature. A-t-il pressenti que le vent ne tourne pas en sa faveur ? Quoi qu’il en soit ? il est en passe de devenir l’ennemi numéro 1 à l’Alliance pour la République.

PARTAGER

Laisser un commentaire