Modern technology gives us many things.

“23 juin bis”: une tâche difficile pour l’opposition

L’opposition  Sénégalaise continue de montrer son désaccord total par rapport au système de parrainage que veut instaurer le Président  Macky Sall. Cette dernière est prête à mettre le pays à feu et à sang allant même jusqu’à promettre de faire vivra à Macky Sall ce que son prédécesseur Abdoulaye Wade avait vécu un certain 23 juin.

L’analyste politique Serigne Saliou Samb trouve que si l’opposition parle de 23 juin bis, c’est parce que cette date représente quelque chose pour la démocratie Sénégalaise : « si cette opposition qui était au pouvoir à l’époque, s’est sentie écrasée, méprisée, elle ne peut  choisir une date aussi symbolique que celle qu’elle a qui a mis le président d’alors hors du pouvoir. La nature ayant horreur du vide,  et l’histoire se faisant toujours avec des symboles, l’opposition a cherché un symbole », a-t-il expliqué.

Ce dernier de préciser que ce n’est pas parce que les membres de l’opposition  agitent le 23 juin que leur appel sera suivi d’effet comme ce  fut le cas en 2012 : « il sera difficile parce que les enjeux ne sont pas les mêmes parce que à l’époque il s’agissait du ticket présidentiel, du quart bloquant qui aurait perpétué  le règne d’Abdoulaye Wade et même permettre une dévolution monarchique du pouvoir », a-t-il fait savoir.

Poursuivant, il soutiendra que la situation actuelle du pays, bien que tendue, ne saurait faciliter la tâche à cette opposition déterminée à en découdre avec le Président Macky Sall : « aujourd’hui, quand bien même,  il y a rupture du dialogue social et politique, il ya des dérives, quand bien même il y a l’absence total de dialogue entre le Président Macky Sall et son opposition, on n’en est pas encore à l’esprit du 23 juin, c’est pourquoi  la tâche sera difficile pour l’opposition mais elle n’est pas impossible », a indiqué M. Samb qui montre un brin de pessimisme quand à la réussite du rassemblement de l’opposition devant l’Assemblée Nationale.

Les commentaires sont fermés.