procureur crei 4Décidément au Sénégal, on compte de vrais génies dans notre magistrature. Non seulement ils sont juges et chasseurs de primes mais aussi comptables et percepteurs à l’esprit multiplicateurs. Ils multiplient tout ce qu’ils voient par 9, puis encore par 9. Et le patron des multiplicateurs est le procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Quand on lui dit 1, il entend 9 et quand on lui dit 2 il entend 99.

 

99 milliards, c’est la somme qu’il dit avoir trouvé dans le compte de Karim à Monaco. Les sénégalais doivent savoir ce qui se passe. Et xibaaru est là pour vous révéler ce qui suit :

 

1- C’est le  26 août 2013, que le Président de la CREI a demandé une mission d’expertise comptable de comptes bancaires ouverts aux noms de personnes physiques ou morales à la BANK JULIUS BAER sise au 1, avenue des citronniers à Monaco.

2- les travaux effectués ont permis de découvrir plusieurs comptes bancaires : 60 en tout appartenant à plusieurs personnes dont Karim Wade qui y possédait un compte.

 

3- Le montant total des sommes versées dans tous les 60 comptes bancaires de 2002 à 2013 (soit pendant 11 ans) est de 99 Milliards de francs CFA. Tous les totaux cumulées des entrées et de sorties font cette somme.

 

4- Le compte bancaire de Monsieur Karim Wade présente un solde compte de 2 millions 400 mille euros soit 1 milliard 500 millions.

 

L’esprit multiplicateur du Procureur

 

1-   Notre grand procureur de la CREI a jugé que tous ses comptes aux noms de tiers appartiennent à un seul homme qu’il veut encore garder en prison : Karim Wade

2-   Notre brillantissime procureur de la CREI a jugé que les toutes les entrées d’argent calculées sur 11 ans et qui font 99 milliards sont des biens mal acquis par un seul qu’il veut garder au gnouf : Karim Wade.

3-   Notre multiplicateur en chiffre, le procureur en 9, a jugé utile de transformer 2 millions 400 mille euros d’euros  soit 1,5 milliards en 99 milliards parce qu’il veut forcément trouver un coupable aux maux des sénégalais en la personne de Karim Wade.

 

Notre magistrature en danger

Si le Procureur de la CREI est le plus fort d’entre les magistrats, c’est qu’il y a problème au Sénégal.

Il veut charger obligatoirement quelqu’un comme Karim pour faire plaisir à une certaine vindicte populaire qui disait qu’il faut châtier Wade fils parce qu’il était arrogant ou parce qu’il était fils de président.

Dans une de nos précédentes éditions, xibaaru disait ceci : « tout le Sénégal dit que Karim a bouffé de l’argent. Mais il faut le prouver. Et si nous le prouvons, alors il croupira en prison ».

En 6 mois le procureur n’a rien trouvé. Et maintenant il invente 99 couleuvres pour prolonger la détention préventive de Karim de 6 mois. Parce qu’il n’a encore rien sous la main. S’il les avait, c’était fini. On ne parlerait que de l’affaire Karim au passé.

Et nos magistrats laissent cette procédure mettre un doute sur leur impartialité.

Levez-vous comme un seul homme et lavez votre toge plus blanc que blanc mais sans…eau de javel.

Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

PARTAGER