Modern technology gives us many things.

Karim dirige la marche du 09 fév depuis le Qatar

L’opposition prépare une grande manifestation vendredi prochain. Une marche organisée pour dénoncer les dérives du Président Macky Sall. Depuis le Qatar, le candidat du Parti démocratique sénégalais, Karim Wade, suit de très près l’évolution de la situation. Il a sonné le rappel des troupes dans tous les coins du Sénégal. Ce, comme pour dire qu’il reste le patron.

“Ensemble dans une synergie agissante avec le peuple, posons les jalons d’une alternative au régime anti-démocratique en 2019. Restons mobilisés et déterminés pour la Défense de la démocratie et contre toute Tentative de confiscation de la volonté populaire dans tous ses modes de manifestation”, a-t-il dit à ses militants libéraux et mouvements Karimistes selon une source autorisée.

Cette marche intervient au moment où Khalifa Sall est en plein procès dans le cadre de l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. Ce sera donc l’occasion d’aborder la question des libertés, l’indépendance de la justice. Karim Wade se sent concerné puisqu’il considère avoir pâti de l’immixtion de l’exécutif dans les affaires judiciaires.

En tout cas, c’est le Président Macky Sall et son régime qui risquent d’en entendre des vertes et des pas mûres. Et ce, jusqu’à la Présidentielle. Car, l’opposition radicale et une partie de la société civile ne veulent pas participer au dialogue auquel les a conviés le ministre de l’Intérieur. D’ailleurs, un à un les partis se retirent pour cause de désaccords sur certains points.

Les commentaires sont fermés.