Modern technology gives us many things.

Une loi menace WhatsApp et facebook au Sénégal…Des pros se mobilisent

Le Projet de loi portant Code des communications électroniques, adopté par le Gouvernement du Sénégal en conseil des ministres du 06 Juin 2018, et devant être voté à l’Assemblée nationale, menace en son article 27 l’accès des Sénégalais aux applications de téléphonie par internet­: WhatsApp, Facebook Messenger, Skype, Viber, etc.

L’aboutissement d’une telle mesure porterait un sérieux coup à l’économie numérique du pays et pourrait remettre en cause des avancées significatives de la vitrine démocratique que se veut le Sénégal.

Seize (16) associations sénégalaises, africaines et internationales (ASUTIC, SOS Consommateurs, Association des Editeurs et des Professionnels de la Presse en Ligne, La Convention des jeunes reporters du Sénégal, SocialNetLink, Jonction, Raddho, Article 19, Africtivistes, CIPESA, Paradigm Initiative, World Wide Web, Access Now, Public Knowledge, PPLAAF, Generation Blog), des acteurs du monde des TIC et des enseignants chercheurs vous invitent à un point de presse qu’ils organisent ce vendredi 31 Août 2018, à 10H00 précises au Good Rade Restaurant, situé sur la VDN.

Feront face à la presse:

  1. Mamadou Ndiaye: Enseignant, formateur au CESTI et blogueur
  2. Diouma Diallo­: Enseignant Chercheur à l’UGB, spécialiste des réseaux sociaux
  3. Mountaga Cissé­: Ingénieur Informaticien, Formateur en nouveaux médias.
  4. Abdou Khadre Lo­:­ Directeur Afrique d’Access Partnership, spécialiste des TIC
  5. Fatou Jagne: Directrice régionale d’Article 19
  6. Ibrahima Lissa Faye­: Président de l’Association des professionnels de la presse en ligne
  7. Papa Ismaila Dieng­: Journaliste blogueur et activiste

Modérateur­: Ndiaga Gueye, Président d’Asutic.

ASUTIC Sénégal

Les commentaires sont fermés.