Modern technology gives us many things.

Pauvreté au Sénégal: 442 053 ménages pauvres/vulnérables recensés

Le nombre de ménage pauvre enregistré par le registre national s’élève à 442.053, soit 28% de la population  sénégalaise. Dans un pays où le mot émergence est devenu un tic des langages, on s’attend de plus en plus à des changements favorables.

« Pour l’émergence économique d’un pays, il est indispensable de réduire la pauvreté et la vulnérabilité et aussi d’investir dans le capital humain » livre la Déléguée Générale à la Protection sociale et à la Solidarité Nationale, Anta Sarr Diacko.

Réduire la pauvreté et assister les foyers démunis par des bourses familiales, intervenir pour la question de la sécurité alimentaire et à la nutrition, c’est l’objectif visé. Pour parvenir à cela, l’innovation marquante de la DGPSN et du RNU est la mis en place de leur nouveau plan d’action. Des maillons de chaînes qui le permettent d’effectuer un ciblage en 15 jours au lieu de trois mois.

Selon Dr Ousseynou Diop, des appuis sont prévues pour les villages affectés par la mauvaise récolte, pour les ménages un paquet de service est offert parmi ces bénéfices : on peut noter l’aide à l’accès de la santé, à l’emploi des jeunes et une reconnaissance à l’état civil.

Le registre national unique dans sa démarche collabore avec la primature pour rationaliser la politique en matière de base de données. Ensuite, l’Agence nationale de statistique et de démographie (ANSD ) effectue le ciblage concernant la collecte de données. Et enfin, avec la loi de la protection de données personnelles, la gestion de toutes ces informations recueillies est assurée par l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE.

Depuis 2013, la Délégation Générale à la Protection sociale et à la Solidarité Nationale (DGPSN) s’est engagée dans la mise en place et le développement d’un Registre National Unique (RNU) des ménages pauvres/vulnérables. En tant qu’outil institutionnel de ciblage des projets et programmes de filets sociaux, le RNU constitue un pilier important dans le système de coordination du secteur de la protection sociale.

 

A.SENE NIANG

Les commentaires sont fermés.