Modern technology gives us many things.

Macky adoube Touba…il nomme enfin un Mbacké Mbacké au Palais

0

Cheikh Abdoulahat Mbacké Gaindé Fatma est nommé Ministre Conseiller à la présidence. On assiste enfin à un dégel du  climat politique de Touba. Après la cuisante défaite lors de  la présidentielle, aucune nomination n’a été notée du côté du département de Mbacké dans son intégralité. On allait jusqu’à imaginer que le président Macky Sall en voulait à tous les responsables politiques à qui il avait remis d’importantes sommes d’argent pour battre campagne. Ainsi, marabouts, mouvements, opérateurs économiques, femmes d’affaires, maires et élus  locaux tous ont mouillé le maillot marron beige mais au finish ce beau monde a gouté pour la énième fois aux délices de la défaite.

Depuis ce jour, les responsables politiques faisaient profil bas. Pour preuve,  lors delà dernière visite du Président Macky Sall, les appels à la mobilisation pour réserver un accueil chaleureux étaient inexistants. Pas l’ombre d’un politicien sur le long de la route qui mène à la résidence Khadimou Rassoul. Le cortège présidentiel n’a éprouvé aucune difficulté pour rallier la mosquée.

Mais après l’exploit né à la suite du discours du Khalife Général Serigne Mountakha qui a élevé le président Macky avec un discours élogieux, le climat avec Touba pouvait dès lors connaitre un changement profitable aux responsables politiques. Le premier à bénéficier de la gratitude du Chef, c’est Cheikh Abdou Baly, le chargé de la communication du Grand Magal bombardé Ministre Conseiller. Une mission qui pourrait lui ouvrir les portes de la mairie pour remplacer le contesté maire Abdoukahat Ka.

Avec cette nomination, l’intellectuel de Touba peut valablement postuler à la tête de l’institution municipale du fait de sa proximité avec la famille de feu Serigne Abdou Lahad et dont le fils aîné Serigne Sidy Mbacké gère la cité. Un fait qui peut sans nul doute faire de lui un homme à la place qu’il faut et donner corps à la vision du Khalife qui veut assainir et moderniser la cité de Bamba.

En politique, il peut aussi valablement coacher les responsables en étant celui sur qui il faut passer pour joindre le président. Pour se faire, il doit aussi fait preuve de plus de souplesse et d’accessibilité en étant de plus en plus joignable. Une chose que plusieurs responsables politiques de la zone lui reprochent.

Abdou Marie Dia pour xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.