Modern technology gives us many things.

Les mensonges et gaffes d’Abdoul Mbaye…De la banque au Palais

9

ABDOUL MBAYE, L’ENFANT PRODIGUE

Madiambal Diagne dans une de ses récentes chroniques disait qu’il fallait trouver un psychiatre à Abdoul Mbaye. En réalité, il lui faudrait plutôt un pédopsychiatre.

L’homme est en effet retombé en enfance. Ou, disons-le, il n’a jamais dépassé ce stade de l’âge d’innocence où l’on se croit fort et puissant, et que tout nous est permis.

Abdoul Mbaye a toujours réagi comme l’enfant gâté qui obtient toujours tout ce qu’il veut. Quoiqu’il en coûte, aux autres.

Son épouse est-elle coupable du délit de ne plus lui plaire ? Le voici qui fait changer son certificat de mariage, et passe de la monogamie à la polygamie, pour la punir au passage de son divorce comme pour la priver de ce qui lui revient de droit, à la fin de leur ménage.

On lui rappelle son passé de banquier ripoux complice d’un génocidaire pilleur de trésor public en exil au Sénégal à qui il a ouvert subrepticement un compte dans « sa » banque ? Il dégage en touche, en minimisant le montant et se cherche un exutoire !

Le fait d’avoir ouvert le fameux compte bancaire de Habré devient dans son propos un acte sans autre portée qu’une transaction bancaire ordinaire qu’il interdit de voir comme un acte abject et condamnable.

Il a contre signé le décret attribuant à Kosmos un permis d’exploiter ? Oui, il l’a fait. C’est bien sa signature. Mais on l’a floué, on l’a trompé. Il n’est pas responsable, encore moins coupable !

Que ne lui reproche donc pas d’avoir été complice du deal à grande échelle dont il accuse son désormais son ex patron !

Satané Abdoul Mbaye !

L’homme se défausse toujours sur les autres. Il vit dans un flagrant délit continu de déni.

Il est devenu Premier Ministre par l’entregent de son frère, un père de substitution qui après celui biologique qui lui a ouvert les portes des prestigieux établissements de formation, lui a permis de se lancer dans une grande carrière de banquier.

Son frère le propulse au sommet de l’Etat, pour servir la République aux côtés d’un Macky Sall ambitieux qui avait alors besoin de marquer la rupture avec le passé, en responsabilisant des hommes au vécu probant dans le monde des affaires, mais surtout semblant jouir d’une excellente réputation de probité.

Macky Sall a sans doute cru qu’Abdoul Mbaye avait de qui tenir. Lui dont les erreurs politiques se comptent sur les doigts de la main s’est trompé, pour une fois, sur le choix de ce falot. Il a découvert à ses dépens combien la sagesse sérère, son ethnie d’adoption, avait raison quand elle disait que « le baobab peut engendrer un fétu de paille » !

Oui, « gouye dina dioure khétakh » !

Aux côtés du Président, Abdoul Mbaye a pris la prudence de Macky Sall pour de la faiblesse, et son humilité pour de l’incompétence.

A force de côtoyer l’Homme d’Etat, il s’est convaincu, rattrapé par ses réflexes d’enfant gâté, qu’il méritait mieux que Macky Sall d’être « le Président ».

Rongé par cet envieux désir, perdu par son complexe de supériorité qui finira par le brouiller avec le Président Macky Sall, il a quitté la Primature le couteau entre les dents, prêt à tout pour prendre sa revanche.

Simplement, Abdoul Mbaye a oublié entre temps que le pouvoir appartenait au peuple qui le confiait à qui il voulait.

Il en a vécu l’amère expérience, et sa défaite à toutes les joutes électorales auxquelles il a tenté de participer ont exacerbé son ressentiment, au lieu de le calmer.

Abdoul Mbaye est aujourd’hui un enfant gâté en manque de repères qui apprend à faire face à la vraie vie ; rattrapé par ses turpitudes, il a essayé de dévier le feu qui va le consumer, en jouant au délateur zélé dans la presse, oubliant par-là que l’Homme d’Etat vit et meurt avec ses secrets, quand il termine sa mission au service de la République.

Il accuse, juge et condamne, et refuse pourtant que les mêmes règles s’appliquent à lui.

Il a horreur de la critique, il est enragé quand ses deals sont étalés dans la presse.

Malheureusement pour lui, il n’y a aucune main secourable pour retenir celle de ses adversaires qui lui rendent coup pour coup. Et la presse ne se prive pas de démontrer combien l’homme qui aspire à prendre sa revanche sur sa propre histoire et nous diriger en conséquence est loin de l’exemplarité.

Abdoul Mbaye ignore en effet que la compétence sans les qualités morales qui vont avec ne peuvent servir grand-chose à quiconque désire être un leader dans sa communauté.

Abdoul Mbaye est ainsi devenu un aigri. Qui a défaut de pouvoir affronter ses détracteurs se tourne contre la presse comme pour mener un combat par procuration contre l’opinion publique qui a fini de l’enterrer, avec son offre politique mort-née.

Comme l’enfant prodigue, il est temps qu’Abdoul Mbaye retourne à la maison du père. Qu’il réapprenne les leçons de vie de son père. Et saches enfin une bonne fois pour toutes qu’elles s’appliquent à lui aussi. Il est temps qu’il grandisse et s’assume comme un grand garçon.

En politique, on donne des coups et on en reçoit. Et la seule sanction qui vaille est celle des urnes.

Macky Sall n’est pas né avec une cuillère en or dans la bouche. Il s’est battu pur conjuguer son destin avec celui de son peuple qui a choisi de cheminer avec lui.

Il est l’heure qu’Abdoul Mbaye sache enfin que ne pas obtenir ce que l’on veut ne signifie pas qu’on ne le mérite pas, mais que celui qui l’a obtenu démocratiquement le mérite mieux.

S’il y parvient, il sera enfin un homme.

En paix avec lui-même. Et avec tout le monde.

NB…Xibaaru fait l’objet d’une plainte de la part de Monsieur Papa Abdoul Mbaye pour des révélations sur l’argent de Habré et un appartement sur l’avenue Foch dans le 16ème arrondissement de Paris (France)

9 commentaires
  1. djinguily dit

    Je ne prends plus la peine de lire vos articles sur Abdoul MBAYE.
    Pour vous dire que (comme nombre de vos lecteurs), j’ai bien compris le sens de ces articles. (Le terme « Mange mil au palais » de votre collègue Penda MBOW me revient souvent 🙂 )
    Impossible de détourner les Sénégalis de leur objectif et intérêt!!!
    Cela ne nous concerne pas!!!
    On s’en fout!!!!
    Le vrai sujet est comment récupérer nos ressources Pétrole et Gaz, pour les quelles un clan cherche à faire main basse!!!
    Ces articles orientés et sur commande ne vont pas nous détourner de notre cible!!!
    Malheureusement pour vous, Abdoul Mbaye tient le bon bout, pour aider à débusquer les traitres de la république!!!

  2. Pape dit

    L’article est très pertinent. Moi j’étais sur le point de croire que son problème avec sa femme était une affaire politique. Il aime jouer à la victime. L’intérêt de cette histoire c’est qu’elle nous montre la vraie personnalité des hommes qui veulent nous diriger.

  3. M dit

    Mr Djinguily stp faut arreter et regarder devant . Supposons qu’ on te le rend ce qui est peu probable , qu en feras tu après? tu peux même pas passer le cap d explorateur ? Tu seras obligé de refaire le meme chemin , peu être les mêmes erreurs . Les meilleurs ont été envoyés afin d apprendre sur les meilleurs pratiques .
    Les prochains seront les bons mon cher .
    D habitude je n aime pas écrire sur ces posts mais sérieusement faut arreter .prepare toi a être le prochain opérateur !!!

  4. Billpost dit

    Le post n’est pas objectif !
    Ne vous laissez pas berner, duper par les politiques.
    Combien d’années de mariages? Vous n’avez jamais entendu parler Abdoul mbaye alors que y avait matière à dire sur des comportements de Aminata Doack ex madame Mbaye.
    Les tribunaux n’ont jamais délibéré usage de faux par rapport à ce certificat.
    Depuis quand on mediatise un cas de divorce litigieux, donc y a anguille sous roche.
    L’état veut juste détourner l’attention des Sénégalais sur l’actualité, #bradage_du_littorale, #pillages_des_ressources…
    *Wassalam* *billpost* team @kebetou

    1. Aicha dit

      Au moins une personne qui comprend.

    2. Ibra kane dit

      En effet quand une personne et toute sa famille son dans une même logique à savoir profiter de la largesse des autres cette dernière ne fera pas exception.
      Billpost t’a bien vu et bien dit.
      Diack’s familly est toujours mêler à des affaires de milliards..
      Li mom ça nous surprend pas venant d’eux.

      1. Dieng badara dit

        L’histoire nous a permis de savoir que billpost à une belle plume cependant là tu nous retrace la vie d’un voleur comme les autres homme d’États.
        Pour le cas de sa femme ou son ex je pense que c’est une opportuniste

  5. Dieng badara dit

    L’histoire nous a permis de savoir que billpost à une belle plume cependant là tu nous retrace la vie d’un voleur comme les autres homme d’États.
    Pour le cas de sa femme ou son ex je pense que c’est une opportuniste

  6. Cheikh Ba dit

    Je pense que là n’est pas le débat. Dieng badara Abdoul mbaye n’a pas besoin de l’argent de l’état, il est suffisamment riche avant que l’état ne lui demande ces services.
    Donc le mot Voleur est inapproprié à son égard.
    Team kebetou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.