Modern technology gives us many things.

Echo de la CAN…des techniciens évoquent les chances des écureuils

0

Le premier quart de finale de la CAN 2019, ce mercredi, s’annonce alléchant entre le Sénégal, l’un des favoris de la compétition et le Bénin, l’une des grandes surprises.

Le Bénin a pris l’habitude de déjouer les pronostics depuis le début de cette CAN 2019, en faisant jeu égal avec le Ghana et le Cameroun et en éliminant le Maroc. Défendre, résister et surprendre, tel est le credo d’une sélection qui atteint pour la première fois de son histoire les quarts de finale de la CAN, sans avoir gagné encore une seule rencontre.

Interrogés par nos confrères de Football365 Afrique, quelques observateurs analysent les chances des Ecureuils du Bénin. « Pour ma part, je vois les Ecureuils sans pression, étant donné le travail déjà abattu lors des précédentes rencontres », estime Ghislain Patrick Agoli-Agbo, coach et consultant. « Ils auront juste à répéter les mêmes efforts mais cette fois ci, joué un peu plus offensif sans oublier la défense pour empêcher les Sénégalais de nous mettre la pression. »

Ghislain Patrick Agoli-Agbo pense aussi que l’absence du vice-capitaine, Khaled Adénon, suspendu, sera un handicap. « L’absence du maître de la défense, Adénon, se fera forcément sentir car les Lions sous pression voudront user de leur expérience physique et individuelle pour nous avoir mais le respect et la rigueur tactique de notre onze national prendront le dessus ».  L’expert prédit pour conclure une nouvelle surprise, avec une victoire étriquée des Ecureuils.

Quant à Aboudou Ibrahim, coach de l’AS Tado en Ligue 2 locale, la fatigue peut beaucoup jouer sur l’équipe béninoise. « Sur le plan athlétique, ça va être costaud et il faut qu’on réponde présent tout le long du match », met-il en garde. Pour que les Ecureuils ravissent la vedette aux Lions de la Teranga, le technicien recommande de ne pas changer ce qui a si bien fonctionné jusqu’alors. « En un mot, on doit toujours garder notre animation défensive et ne pas tomber dans l’euphorie des derniers résultats. Nos joueurs doivent rester lucides et en bloc bas comme c’est déjà le cas et exploiter les rares contre à fond. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.