Modern technology gives us many things.

Un gros « trou » de 100 milliards dans le budget…Sonko n’a pas tort (la vérité)

0

Dans un passé récent, Ousmane Sonko, le leader des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) avait déclaré que le Sénégal trainait un gros trou de 100 milliards.

C’était le 29 mai 2019

« Selon le président de Pastef, Ousmane Sonko, ce dialogue (ndlr : de Macky) en réalité cache des objectifs inavoués. Le premier objectif, est une manœuvre pour se décharger de la situation catastrophique du pays. Il cacherait la réalité des Finances publiques avec un gap budgétaire, un gros trou de plus 100 milliards FCFA » avait-il dit lors d’une conférence de presse.

La riposte du ministre des finances et du Budget ne s’est pas fait attendre. Le ministre réfute le terme de « trou » et revoit à la baisse les 100 milliards de Sonko pour parler de moins-values de recettes budgétaires de 18,7 milliards de FCFA

C’était le 03 juin 2019

« La littérature économique n’est vraiment pas familière avec la notion de « trou dans le budget » mais plutôt de moins-values de recettes par rapport aux objectifs. Il est clair qu’il a été enregistré au premier trimestre 2019 un ralentissement de l’activité économique dû à l’élection présidentielle et qui s’est traduit par des moins-values de recettes budgétaires de 18,7 milliards de FCFA puisque comparativement à l’objectif de 529,8 milliards de FCFA, les recettes budgétaires cumulées à fin mars 2019 se sont chiffrées à 511,2 milliards de FCFA. » a dit le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo dans un communiqué rendu public.

La réalité du budget selon la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

« Les échanges extérieurs du Sénégal ont fait ressortir un solde déficitaire de 177,8 milliards de FCFA en mai 2019 contre un solde déficitaire de 125,6 milliards de FCFA au terme du mois d’avril 2019. Le déficit commercial du Sénégal s’est dégradé de 52,10 milliards de FCFA (78,150 millions d’euros) au mois de mai 2019 comparé au mois d’avril 2019 », selon la note de conjoncture de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ainsi le Sénégal aurait eu un trou de52 milliards dans le budget en mai 2019 comparé à l’activité budgétaire du mois d’avril. Ousmane Sonko n’avait pas tort.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.