Modern technology gives us many things.

Affaire Souleymane Diawara: Non, l’ancien de l’OM n’est pas relaxé…

0

 Il écope d’une amende pour extorsion

Le footballeur a été condamné à 10.800 euros d’amende pour avoir récupéré par la force un véhicule auprès d’un homme qu’il accuse de l’avoir escroqué

C’est la fin d’une pénible affaire pour Souleymane Diawara. L’ancien footballeur de l’OGC Nice ou de l’Olympique de Marseille a appris sa condamnation, ce jeudi matin. Et contrairement à ce qu’annoncent nos confrères de La Provence ou du Phocéen, Souleymane Diawara n’est pas relaxé.

FAKE OFF

Souleymane Diawara a été relaxé d’un seul des chefs : la complicité de tentative d’extorsion. Il n’a pas extorqué d’argent à Adriano Bellens, avec qui il a un long contentieux après que ce dernier lui a vendu une voiture volée. Il est en revanche bel et bien condamné pour complicité d’extorsion de véhicule : les « gros bras » envoyés au domicile d’Adriano Bellens sont repartis avec une voiture. Et Souleymane Diawara était en direct au téléphone pendant toute l’opération. Il écope donc d’une amende de 10.800 euros.

L’ancien défenseur avait reconnu son implication lors de l’audience, le 25 avril dernier, au tribunal de Digne-les-Bains. Son avocate Kerren Saffar indique donc à 20 Minutes être « contente » de cette peine. « Le tribunal établit que Souleymane n’est pas le dangereux individu décrit par la partie civile et par le procureur, c’est une satisfaction », poursuit-elle.

Deux des complices condamnés à de la prison ferme

Souleymane Diawara, qui a fait plusieurs semaines de détention provisoire dans cette affaire, échappe en effet à la prison. Ce n’est pas le cas de deux de ses complices, aux casiers judiciaires plus chargés, qui écopent de trois et six mois ferme. Les trois autres prévenus ont été condamnés à des peines de prison avec sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.