Modern technology gives us many things.

Le Sénégal, sur les pas du Rwanda…

0

Le Sénégal, si l’on y prend garde, sous l’ère Macky SALL, va ouvrir la plus sombre page de son histoire. C’est Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), qui le dit. Selon l’expert en santé mentale, notre pays est sur les pas du Rwanda. D’ailleurs, toutes les conditions sont déjà réunies, pour qu’une terrible guerre ethnique ou religieuse, par exemple, avec des conséquences néfastes et incalculables, s’éclate à tout moment. En 2008, j’avais alerté, en vain, dans Week-end Magazine, que le Sénégal allait connaître des scènes de violences et de criminalités inédites. Ne sommes-nous pas entrain de vivre cela depuis 2016 ? Dans ce pays, personne ne s’écoute. Pire, l’hypocrisie, le manque de tolérance, la méchanceté, l’insulte, l’ingratitude, causes de ces violences et agressivités, devenus aujourd’hui plus récurrents chez la population, sont à l’origine de ces tueries macabres que tout le monde regrette. Maintenant, pour éviter un génocide au Sénégal, Ansoumana DIONE souhaite être bien écouté par le chef de l’Etat Macky SALL, a l’occasion du dialogue national de ce 28 mai, pour l’instauration d’une politique de santé mentale, différente de la lutte contre les maladies mentales, comme le Président Paul KAGAME l’a fait après que son pays ait connu inutilement des milliers de morts.

Rufisque, le 26 mai 2019,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.