Modern technology gives us many things.

Regardez le gros Fake New du ministre du Tourisme…Alioune Sarr

0

Alioune Sarr annonce un programme de réhabilitation des aéroports régionaux…

Encore du bluff ?

Une enveloppe de plus de 98 milliards de FCFA va être débloquée par l’Etat du Sénégal pour la réhabilitation des aéroports régionaux. C’est le ministre du Tourisme et des Transports aériens, M. Alioune Sarr qui en a fait l’annonce.

Il faut noter toutefois que ce n’est pas la première fois qu’un programme de réhabilitation des aéroports régionaux est annoncé au Sénégal alors que l’exécution tarde. Sauf que cette fois-ci, le ministre Alioune Sarr y va en avançant même le montant alloué à cet effet. Il reste que les promesses de réhabilitation des aéroports régionaux n’ont jamais été tenues au Sénégal.

Ce qui irrite plus d’un. Pour cause, pour un pays comme le Sénégal, certains aéroports régionaux donnent l’aspect d’un enclos pour bétail. La plupart de ces aéroports ne disposant même pas de balises. Quant à ce qui sert pour eux de pistes d’atterrissage, celles-ci se trouvent dans un état lamentable. Ce n’est pas pour rien qu’un officiel disait qu’il avait mal à chaque fois qu’il devait se rendre à Podor en empruntant l’avion. Il avance qu’il avait mal parce que l’aéroport de Podor ne garantit aucune condition sécuritaire.

Pour le moment le programme de réhabilitation des aéroports régionaux révélé par le ministre Alioune Sarr concerne ceux de Saint-Louis, Matam, Ourossogui, Ziguinchor et Tambacounda. Les aéroports de Kolda, Kédougou ne figurent pas sur la liste énumérée par le ministre. Alors que ce sont des destinations plus prisées que Matam et Ourossogui où les liaisons aériennes régulières n’existent pas.

Pour le ministre, la réhabilitation des aéroports régionaux cités va permettre au Sénégal de jouer un rôle de premier plan sur la plateforme des services aériens mondiaux. La réhabilitation des aéroports régionaux permet également au Sénégal de développer son offre touristique à travers une accessibilité plus rapide et plus large de notre pays, mais aussi une accessibilité vers les régions de l’intérieur pour exploiter tous leurs potentiels.

Thiémokho BORE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.