Modern technology gives us many things.

Ça chauffe dans l’hôtellerie…La guerre contre Racine Sy commence

0

Remous au sein du secteur l’hôtellerie : Les travailleurs en guerre contre Racine Sy

Le nouveau ministre du Tourisme et des Transports aériens, M. Alioune Sarr installé dans ses nouvelles fonctions devra hériter d’un dossier chaud. Pour cause, les travailleurs du secteur de l’hôtellerie très remontés, sont en ordre de bataille.

Les sources de votre site préféré sont formelles, le Syndicat national des travailleurs de l’hôtellerie, de la restauration, des cafés et casinos du Sénégal (SNTHRCBS) se met en ordre de bataille et dans son programme entamera un sit-in suivi d’un meeting le 16 juin prochain contre le patronat du secteur de l’industrie touristique.

Depuis de nombreuses années, les travailleurs du secteur du tourisme revendiquent la suppression de l’équivalence. L’équivalence est un acte qui oblige les travailleurs de l’hôtellerie à travailler pendant plus de 48 heures dans la semaine. Mais, au bout de cette semaine, ils ne se retrouvent au bulletin qu’avec un salaire équivalent de 48 heures, or le service est plus. Car, ils se retrouvent avec 8 heures de travail impayées.

Autre injustice, malgré le code du travail qui maintient fait que les travailleurs vont à la retraite à l’âge de 58 ans ou 60, c’est selon, dans l’hôtellerie cette mesure n’est jusqu’ici pas présent appliquée. A travers ces actes, les travailleurs désignent du doigt M. Racine Sy.

Dans sa peau de secrétaire général du Syndicat des patrons du secteur de l’hôtellerie, M. Racine Sy est également le patron de l’Ipres. Pourquoi, donc les travailleurs de l’hôtellerie se mettent en ordre de bataille contre lui, si ce n’est contre l’injustice subie.

Autre fait, les travailleurs de l’industrie du tourisme, notamment ceux qui sont au King Fahd Palace (ancien hôtel Méridien) sont en boue contre M. Racine Sy dont la gestion de l’hôtel lui est confiée, mais qui la mène de façon solitaire. Ils lui reprochent sa manière drastique de mener la gestion de cet hôtel. Car, en dehors de licencier à tout va au King Fahd ; M. Racine Sy verse dans le recrutement clientéliste, notamment des personnes de Podor qui lui sont dévouées et pourront toujours le servir dans son exercice plus que dévoué de quérir la mairie de Podor.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.