Modern technology gives us many things.

Moussa Bocar, le transhumant qui va « tuer » la relation Macky-Tanor

0

Étrange pourrait-on être tenté de dire à propos de la transhumance de Me Moussa Bocar Thiam. En effet, le maire de Ourossogui était, jusque-là, membre du Parti socialiste qui est un allié de l’Alliance pour la République du Président Macky Sall. Son changement de camp pourrait bien installer le malaise entre les deux formations politiques. Ce, si l’on sait que l’ancien porte-parole adjoint des Verts s’est d’abord plaint du manque d’alternance des ministres socialistes au sein du gouvernement. A-t-il changé de parti juste pour avoir la chance d’être nommé ? Surtout que sitôt parti, il lance les hostilités en commençant par énumérer tout ce qui, selon lui, ne marche pas au PS. Me Moussa Bocar Thiam déplore, en effet, « l’absence d’alternance générationnelle, de perspectives pour les jeunes cadres leaders et un conservatisme injustifié et anachronique » au PS. A l’en croire, la manière dont Ousmane Tanor Dieng gère le parti n’est pas convaincante et qu’il a remarqué « une perte de confiance ».

Comme beaucoup avant lui, Me Thiam risque de faire face à l’hostilité légendaire des aperistes. Déjà, l’ancien président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté, estime que, par principe, il faut lui fermer la porte. « Pour l’unité et la consolidation de la majorité présidentielle, l’Alliance pour la République doit s’interdire d’accueillir en son sein tout transfuge d’un parti de la coalition », a-t-il réagi sur sa page Facebook avant d’ajouter : « Pendant 7 ans avec ses alliés historiques de BBY, renforcés par des apports nouveaux, le Président Sall s’est doté d’un solide socle politique que son parti doit jalousement protéger. Pour cette raison et par loyauté à l’égard de ses partenaires, l’APR ne peut pas servir de réceptacle aux frustrés des partis alliés du président de la République. » Eh bien voilà qui est dit.

Au Parti socialiste, on appelle à la vigilance. « Nous prenons acte. Mais moi aujourd’hui plus que jamais, je demeure socialiste. Je n’ai jamais postulé pour quoi que ce soit sauf à la mairie de Kaffrine et à l’Assemblée nationale. J’exprime ma solidarité à tous les socialiste sincères, lucides. Je suis un militant de conviction et mon patriotisme de parti est inoxydable’, a dit Abdoulaye Wilane. Le porte-parole du PS de lancer un appel aux Verts : « Si je devais appeler les socialistes à quelque chose, je lancerai ce message : vigilance socialiste ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.