Modern technology gives us many things.

Malamine Diatta pose la problématique de la migration et les solutions

0

En marge de cette mission du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur Mr. Malamine  Diatta, consultant en charge de l’installation des associations des migrants de retour a fait un exposé de la situation de la migration et les intentions de l’Etat du Sénégal pour trouver des réponses à cette lancinante problématique.

« Nous sommes venus pour rencontrer nos compatriotes qui ont bougé dans le temps et dans l’espace. Ce phénomène naturel qu’on appelle immigration est la source de l’intégration. Le monde est devenu un village planétaire. L’immigration est naturelle mais problématique. L’acceptation n’est pas la même d’un territoire à l’autre. Voyager d’un pays sous développé vers un pays développé est un casse-tête mais parfois dramatique. Certains sont obligés de revenir volontairement, ce sont les migrants heureux.  Ils font des investissements dans leurs pays, localités d’origine. Nous savons ce que compte la part des migrants dans l’économie nationale. Ils sont pleins d’expériences et de reflexes.  De façon involontaire, certains ont été rapatriés malgré eux. Ils sont malheureux. Face à cela  l’Etat a le devoir de soutenir ses enfants. Il faut les encadrer, il faut une action de solidarité pour ces gens, considérer ces gens comme des acteurs de développement.  Pour cela l’Etat a décidé de mettre dans chaque région, une association régionale, ensuite il y’aura la mise en place d’un réseau au niveau national. Il n’y a pas d’exclusion. Tous les migrants sont concernés. Il va falloir développer des stratégies pour fixer ceux qui sont prêts à partir à la périlleuse aventure »

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.