Modern technology gives us many things.

Le Réseau des Femmes parlementaires de la CEDEAO reçu par la Première Dame de la Guinée

0

Lors de leur séjour  à Conakry, capitale de la  République de Guinée, pour les besoins de la tenue de la Réunion de la Commission mixte du Parlement  de la CEDEAO, les femmes membres du Réseau des Parlementaires de la dite institution ont été longuement  reçues par  Madame Hadja Djéné Kaba Condé, Première Dame de Guinée. La délégation dirigée par le Président Moustapha Cissé Lo a été accueillie au siège de la Fondation de  PROSMI (Promotion Sociale Maternelle et Infantile) de Madame Condé. «Cette audience fait suite à celle que votre époux nous a accordés, hier, au Palais «Sekhoutoureya». Nous sommes très honorés d’être là, à vos côtés pour discuter des problèmes majeurs qui assaillent la sous-région ouest-africaine, par ricochet, toute l’Afrique. Le Président Alpha Condé est un patriote qui a beaucoup fait pour la démocratie. Depuis son arrivée au pouvoir, il a fait bouger les lignes en s’attelant à propulser la République de Guinée vers des horizons meilleurs. Son entregent est salué partout. Il est le dernier des mohicans », a dit le Président du Parlement de la CEDEAO qui, de renchérir : «Moi, je me fais le porte-parole des femmes. Il faut beaucoup faire pour elles. 80% de mes soutiens en politique sont de la gent féminine. La CEDEAO a fixé un taux de 30%  pour la représentation des femmes dans ses sphères de décision. Au Sénégal, j’ai toujours bataillé ferme pour le respect de la parité intégrale. Au sein de notre Parlement, seule la Guinée envoie 3 hommes et au 3femmes pour la représenter. Un geste à saluer ! Notre pays le Sénégal travaille et travaillera  à la préservation des liens séculaires avec votre cher pays ». Et l’honorable Damaro Camara, Président du Groupe parlementaire de la majorité, de dire : « La Guinée a toujours été à l’avant du combat pour le Panafricanisme.  Elle a toujours été prête à renoncer à sa souveraineté au profit de celle africaine ; elle a versé son sang pour la défense des idéaux du continent noir, pour le réveil des consciences. Elle se trouve culturellement au centre de l’intégrité africaine.»

Madame la Première Dame qui se félicite de la tenue des assises du Parlement communautaire dans son pays, de revenir sur le but de sa Fondation : «Je suis honorée de vous recevoir avec les membres de mn cabinet.  J’ai été frappé au Forum de Dahla (au Maroc) par le plaidoyer de Moustapha Cissé Lo, Président du Parlement de la CEDEAO. Vous voyez la joie qui m’anime en vous voyant en terre guinéenne. De par le passé, la mortalité maternelle faisait des ravages en Guinée. Ce qui m’a poussé à mettre sur pied la Fondation PROSMI (Promotion Sociale Maternelle et Infantile). Nous avons beaucoup travaillé  et c’est ce qui a fait baisser drastiquement ce fléau.»

Au terme de la visite, Madame Condé a offert un déjeuner copieux aux membres de la délégation des députés de la CEDEAO, dans un méga-hôtel si huppé de Conakry-La-Rebelle.

Ibrahima Ngom

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.