Modern technology gives us many things.

Néné Fatoumata Tall est bien à sa place – Par Cheikh Mbacké Sene

0

 

 

Les faux procès faits à Mme La Ministre Néné Fatoumata TALL sur sa nomination et son niveau d’étude sont indignes d’un Sénégal qui a à cœur de valoriser son capital le plus cher: sa jeunesse. Référence d’une jeunesse consciente, compétente et engagée, Néné Fatouma TALL a fait ses preuves dans la fonction publique comme PCA de la Lonase et mérite amplement la confiance du Chef de l’Etat, mais aussi le respect de ses camarades de parti et concitoyens. Mieux encore, elle incarne parfaitement à la fois l’aspiration de la jeunesse d’être représentée par un(e) jeune et contribue la valorisation de la femme dans notre pays. 

 

Il faut se rendre à l’évidence que le Sénégal se rajeunit (plus de 50% de sa population composée des moins de 40 ans, les 2/3 étant des femmes). Il faut également se réjouir d’avoir une jeunesse, saine consciente, patriote, engagée et capable de construire et contribuer de façon efficiente et valeureuse à l’émergence du pays. Néné Foutama TALL, Assome Aminata DIATTA, Amadou HOTT ou encore Cheikh BAKHOUM ou Birame FAYE … incarnent, entre autres, parfaitement ce que je pourrai appeler « The new generation of young Senegalese leaders».  Génération aux allures assez anglo-saxonnes dans la démarche pour ne pas dire en mode « FastTtrack », elle est le porte drapeau d’une jeunesse qui se veut plus impliquée, plus responsabilisée et plus efficiente.

La confiance que le Chef de l’Etat a placée en eux, n’est pas anodine. A travers ces nominations, le Président Macky SALL ne se distingue pas seulement par sa volonté d’aller au-devant des jeunes, mais par la place qu’il leur accorde depuis son accession à la magistrature suprême. Une considération renforcée avec la réussite d’un parfait casting,en mettant les gens qu’il faut à la place qu’il faut et  en répondant à ces jeunes qui n’ont pas vote pour lui.

 

Néné Foutama TALL est une jeune sénégalaise lambda de la banlieue, qui a fait ses preuves sur le terrain par un engagement et une disponibilité sans faille pour son pays. Non sans être bien formée. Alors les critiques et interprétations politiciennes ne ridiculisent plus qu’il n’arrangent ceux qui les profèrent. Comme on dit, le loup attaque le troupeau par l’agneau parce qu’il le trouve plus à sa portée. Mais l’on sait aussi que lorsqu’un troupeau de moutons est bien uni, il n’osera jamais attaquer.Ceci, pour dire à mes camarades du parti et à mes concitoyens que la confiance et solidarité aident à réduire au néant les velléités politiciennes discourtoises, lesquelles ne font avancer en rien le pays, et n’ébranlent pas plus qu’il ne galvanise le Chef de l’Etat.

 

Macky SALL fonctionne au quotidien en tenant compte de l’intérêt supérieur de la Nation et de l’épanouissement de ses concitoyens 

 

« La jeunesse est le sourire de l’avenir (…) » dixit Victor Hugo. Le Président Macky SALL en est conscient. En Homme de vision, il s’est toujours évertué à ne poser que des actes qui vont dans le sens de l’intérêt supérieur de la Nation et de l’épanouissement de ses concitoyens. Parfois l’honnêteté intellectuelle devrait nous contraindre – et à juste titre – à poser de côté les considérations politiques, et reconnaître l’œuvre visible de tous et à tous les niveaux du Président Macky SALL. Il ne s’agira là que d’une honnêteté vis à vis de soi-même et de la remise sur orbite – et en bonne place – de la solidarité concitoyenne et de l’unité nationale. Il y a un temps pour polémiquer et un temps pour travailler. Parler, s’arroger de méchancetés n’a jamais fait avancer qui que ce soit. D’autant plus que, la discipline et l’attitude exemplaire de Macky SALL (connues de tous) devraient moralement nous contraindre à lui devoir respect, au delà même de l’institution qu’il incarne et symbolise. Ce digne Guide de la Nation n’a jamais eu de propos discourtois envers qui que ce soit. Il voue un respect admirable et équitable à toutes les familles confrériques et religieuses du pays, toutes les ethnies, toutes les régions, tous les genres, et de surcroit installe le pays sur les rails de l’émergence. Que demander de plus lorsqu’on a le messie rêvé ?

 

L’opinion ne peut ignorer les avancées significatives accordées (de droit) à la jeunesse et aux femmes par le Président Macky SALL et devraient unanimement s’en réjouir. Pendant longtemps le pays a été entre les mains d’hommes politiques qui s’accaparaient de tous les postes (avec des cumuls de fonctions) sans jamais penser à la jeunesse, de mieux en mieux formée, qui a faim d’agir et de servir, et qui était toujours laissée en rade. Le Président Macky SALL change tout cela. Il responsabilise de plus en plus les jeunes et donne à la femme sénégalaise la place méritée. Les exemples sont nombreux et à tous les niveaux (Aminta Touré à la primature, Aminata Tall au CESE, Awa Ndiaye à la CDP…). Comment réussir la transition générationnelle, avoir des futurs grands dirigeants dignement représentatifs des différentes couches de la population si on n’offre pas à qui de droit l’opportunité de servir ? Comment promouvoir une jeunesse compétente à la chose publique si on ne lui donne pas l’opportunité de se familiariser avec l’appareil d’Etat ?

 

La meilleure manière de parachever et maintenir le Sénégal dans la dynamique d’émergence est de responsabiliser sa jeunesse et lui permettre d’engranger le maximum d’expériences pour mieux servir aujourd’hui et mieux encadrer demain. Même l’exclusion et la marginalisation des jeunes en difficulté est aujourd’hui un crime, à plus forte raison celle des jeunes qui ont de la compétence à faire valoir et qui ne demandent qu’à servir. Alors, il m’est difficile de comprendre les attitudes de certains de mes concitoyens qui émettent des critiques sans argument fondé à l’endroit de certains nouveaux ministres dont les compétences ne sont plus à l’ordre du jour.

 

Alors pour finir, je me tourne vers ma camarade et sœur, illustre Ministre de la République Néné Fatoumata TALL pour te dire « restes toi-même, modèle d’une jeunesse compétente et capable, ne répondre à aucune polémique, utilises ce temps à faire avancer le pays et à mériter la confiance du Chef de l’Etat ».

 

Je termine toujours par cette phrase de mon défunt père (Que Dieu lui accorde ses faveurs et le place aux côtés du Prophète PSL et de Serigne Touba Cheikhoul Khadim): “Rien n’est plus gratifiant pour un homme que de servir sa communauté, son pays”. Que Dieu bénisse ce Sénégal.

 

Cheikh Mbacké SENE

Consultant en Communication et Intelligence économique 

Président du Forum Economique Generescence de Dakar

Cadre républicain (APR)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.