Modern technology gives us many things.

Kédougou : Cheikh Omar Diakhaby, était un saint plein de mystères….

0

En marge de l’édition 2019 de la ziarra de Saroudja, M Dembo Fofana, imam de Sanéla a porté un témoignage sur Cheikh Omar Diakhaby

« Seul Dieu peut nous dire comment il avait fait de Cheikh Omar Diakhaby, un saint homme. Lorsque j’étais enfant, j’ai vécu pendant 7 ans dans le village de Saroudja. A l’époque, les vieux se réveillaient  en pleine nuit pour monter la garde dans le village. Un jour, Cheikh Omar Diakhaby a tâté le corps d’un animal couché dans une concession. Il s’était aussitôt replié dans sa chambre pour se préparer mystiquement. A son retour il avait remarqué que le lion avait déjà disparu. Un autre jour, sur la route de Lébédékhouré. il a trouvé un bœuf se débattre entre les griffes d’un lion. Avec ses mains nues, Cheikh Omar Diakhaby est parvenu à arracher la pauvre bête entre les griffes du fauve.

Tous les vendredis, Cheikh Omar Diakhaby disparaissait de la vue du public. Il se rendait à la Mecque pour y participer à la prière de 14 h. Un jour, un curieux talibé a voulu savoir comment Cheikh Omar Diakhaby se rendait dans les lieux saints de l’islam, à partir de sa case de Saroudja. Caché près de la case, le talibé a été surpris et fouetté par un grand tourbillon annonçant le départ de Cheikh Omar Diakhaby pour la Mecque. Cheikh Omar Diakhaby traversait des cours d’eau sans se mouiller. Il a vécu en enseignant le coran et en pratiquant l’agriculture. Cheikh Omar Diakhaby produisait principalement du fonio et de l’arachide. Il soutenait souvent les personnes vulnérables. Cheikh Omar Diakhaby aidait beaucoup plus ses ennemis. A son rappel à Dieu, en 1952, il a été inhumé dans la sobriété ».

Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.