Modern technology gives us many things.

Mali : l’imam Dicko suspend l’appel à manifester pour ce vendredi

0

L’imam Mahmoud Dicko, l’un des leaders à l’origine de la manifestation qui a réuni quelque 30 000 personnes à Bamako vendredi dernier, a finalement décidé de suspendre l’appel à de nouveaux rassemblements, après avoir rencontré le président Ibrahim Boubacar Keïta.

« Les familles fondatrices de Bamako nous ont demandé de sursoir sur le sit-in de vendredi prochain [12 avril], pour donner le temps au président de réagir à nos doléances. Nous avons accepté cela. Donc, il n’y aura pas de sit-in vendredi », a affirmé ce mercredi à Jeune Afrique l’imam Mahmoud Dicko, l’un des initiateurs de la marche qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes à Bamako, la semaine dernière.

Lundi, le leader religieux, président du Haut conseil islamique du Mali, a participé à une rencontre avec le président Ibrahim Boubacar Keïta aux côtés, notamment, de l’archevêque de Bamako, le cardinal Jean Zerbo.

À l’ordre du jour : les consultations en cours sur l’avant-projet de la révision de la Constitution, que le président malien compte présenter lors d’un prochain conseil des ministres. Après les religieux, lundi, IBK a reçu la majorité présidentielle mardi et, ce mercredi, la Coalition des forces patriotiques (COFOP), un regroupement de partis d’opposition et d’organisations de la société civile qui compte notamment d’anciens candidats à la présidentielle, comme l’ancien ministre Moussa Sinko Coulibaly et Oumar Mariko.

 

 

Jeuneafrique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.